Atlantis-SG1=débats

Défendez votre points de vue sur les différents couples possibles dans les deux meilleures séries au monde...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une soirée bien arrosée

Aller en bas 
AuteurMessage
Vive les Unas
Admin (big bosse qu'il ni en a qu'un, une unas comme par hazard...)
avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : 62
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Une soirée bien arrosée   Jeu 17 Nov - 13:50

Une soirée bien arrosée.



Auteur : Vive les Unas
Email : archeostargate@hotmail.fr
charlottespas@cegetel.net
Blog : http://stargatehyperfan.skyblog.com
Genre : Comique, romance ratée, délire, petite vengeance (Pete), prévention contre les méfaits de l'alcool, karaoké (si, si)...
Saison : n'importe laquelle dans le futur ...
Résumé : Alors voilà, Daniel et quelques personnes de son entourage sont invités à aller faire la fête chez Sarah Garner pour ses 40 ans...
Disclaimer : Les personnages que je n'ai pas inventés sont pas à moi, blablablabla, ça me saoule toutes ces formalités ...
Note de l'auteur : Cette fanfic (si on peut appeler ça comme ça !) est un peut comme une suite de « 24h dans la vie d'un secret », qui est elle même une sorte de suite à « UNE AUTRE VIE QUI COMMENCE » mais vous êtes pas obligés de lire les fanfics précédemment citées pour comprendre celle-ci. Faut juste savoir que Lucie est la nièce de Daniel. C'est clair ? Non ? C'est pas grave, la terre continue de tourner malgré tout, continuez à lire quand même, perdez pas votre temps à essayer de comprendre...
(Mes commentaires personnels en bleu.)



SGC, 20 juin 2005, 1830 zulu

Harriman : Activation extérieure de la porte.
O'Neill : Fermez l'iris.
Harriman : C'est SG1 mon général.
O'Neill : Ouvrez donc pauvre abrutit, on va quand même pas les laisser crever.
Harriman : Passage en cour.
O'Neill : Mon petit sergent, je suis quand même pas aveugle, vous êtes obligé de commenter chaque action de la porte comme ça ? Chevron 1, 2,3... ! On sait comment ça se passe, on bosse ici depuis longtemps, merde !
Harriman : Mais, euh, mon général, c'est la procédure officielle, et heu ...
O'Neill : Fermez la, vous me les pompez. C'est un ordre... Pfft !

SG1 au pas complet (à 3 quoi ! Bah oui quoi, Carter, Daniel et Teal'c ! Babache va, t'a loupé la saison 8 ou quoi ? Quoi je dis tout le temps quoi ? Non mais, c'est abérrant ça ! Et qu'est ce que t'attend pour lire la suite ? Ralala, la jeunesse, vraiment !) traversa le Stargate.

Daniel semblait très pressé, les yeux rivés sur sa montre.
D : Bon sang, je vais être en retard chez Sarah !
Sam : Du calme Daniel, il n'est que 18h30 !
D : Vite, à l'infirmerie ! Pour les contrôles, vite, je n'ai pas encore repassé mon costume !
S : Appelle Lucie pour qu'elle le fasse !
D : Faudrait déjà qu'elle ait fini de se préparer, elle prend 3h à chaque fois !
S : Daniel, je t'ai rarement vu aussi stressé, c'est Sarah qui te fait cet effet ?
D : Haha, très drôle. Nan, j'aime pas être en retard à un anniversaire, ça se fait pas et euh ...
S : T'étais en retard à mon anniversaire je te signale ! (Ah ! la rancune ...)
D : Mais là c'est pas pareil, c'est celui de Sarah, je l'ai pas revue depuis son « extraction de Goa'Uld », je peut pas lui faire ça, elle doit être fragile psychologiquement et, euh ...
S : Et tu te dois de lui offrir une épaule sur laquelle pleurer.
D : Oui, c'est ça !
Sam était explosée de rire, Teal'c levait les 2 sourcils.
D : Non, non, c'est pas ce que je voulait dire, je dois, enfin bon, vous ...
Teal'c : Tu t'embrouilles dans tes propos Daniel Jackson.
S : Et tu es rouge tomate !
T : En effet.
D : Mais, c'est pas ce que vous croyez, c'est un soutient métaphysique que je veux lui offrir. (Mais bien sur !  )
Sam pouffa de plus belle
T : Il me semble que tu voulais plutôt dire « physique » au lieu de « métaphysique » Daniel Jackson.
Sam était tordue de rire.
D : Mais enfin, vous me prenez pour quoi ? Je sais ce que je dis tout de même !
S : Reprenons, tu disait donc que voulait offrir à Sarah un soutient phallique ?
Teal'c leva les 2 sourcils de plus belle.
D : Sam, enfin ! Je suis pas comme ça, profiter d'une jeune femme en détresse, c'est pas mon genre ! Même si elle est très belle, très sensuelle, très intelligente...
S : Très célibataire et très ton ex copine aussi.
D : Sam, ferme là !
T : Ou quoi ?
D : Mais vous vous liguez contre moi, c'est une obsession aujourd'hui !
S : Daniel, le « ferme là » te vaudra une corvée de chiottes à la prochaine mission ! (Beurk !)
D : hé ! je suis civil.
S : Ca veut dire que tu ne nettoies jamais les cabinets chez toi ?
D : Très drôle !

Ils arrivèrent à l'infirmerie et puirent rentrer chez eux après maintes formalités hygiéniques et administratives (en clair, douche+briefing)

Maison de Daniel, 1945 zulu.

Daniel franchit le seuil de sa porte en criant : « LUCIIIIIIE ! T'ES PRETE ? »
Il lui fut répondu un « NOOOOOOON, JE SAIS PAS QUOI MEEETTREEEE ! »
D : Ce n'est pas vrai ! La fête commence à 20h, on ne sera jamais à Chicago à l'heure, même avec le décalage horaire !
L : Je croyais qu'on prenait le train ?
D : Oui, mais il est dans ½ h le train et on a le rater si on continue, surtout que le suivant est à 22h !

Lucie apparut, vêtue d'une jupe ringarde et d'un chemisier passé.
L : Ca va comme ça ?
D : Tu rigoles, c'est horrible ! Change toi, on dirait la vielle peau de la maison d'en face. (Sympa ...)
L : RAAAAAAAA !
Daniel fut saisis.
D : tu peut éviter de prononcer le mot Ra quand un Goa'Uld est susceptible de se trouver derrière moi ? (Traumatisé le gars, c'est moi qui vous le dit !)
L : Ok, pas de problème.

Daniel repassa d'abord son costume marron tout beau (mais c'est qui sait tout faire notre Daniel ! Le beau fils idéal ...) mais vue la réaction de son bouton de pantalon quand il essaya de le fermer, il du choisir une autre tenue.
Finalement, il mis un pantalon beige, des baskets bleues pour paraître « djeune » (c'est raté pour cette fois) et son affreux polo (si, celui qu'on à vu dans l'épisode « Monde Cruel », « Affinity » en VO). Lucie quand à elle se vêtit d'un jean large et d'un T-shirt kaki et de baskets un peu trop...originales disons, pour le commun des mortels (mais parfaites pour les Noxs !)

D : Franchement, bravo, c'est vachement féminin ce que t'a mis, avec ton mec qui à l'air d'une fille, vous allez avoir l'air de deux jumelles hermaphrodites !
L : Oh, ça va hein, insulte pas Forest !

La porte sonna. Enfin, pas la porte, la sonnette. Non, mais faut préciser, j'insiste !

L : Tiens, ça doit être lui.

Forest apparut sur le palier.

Forest : SalUt (oui, c'est la voix qui mue, vous inquiétez pas ...) .Tu va bIen ?
D : Oui oui Forest, tout le monde va bien, on est tous pressés alors pas de long bisou à Lucie aujourd'hui ok ?

Ils grimpèrent tous dans la voiture de Daniel, partirent pour la gare, prirent le train et tout et tout (oui, je résume les détails rébarbatifs.)

(NB : Ah oui, petite précision ; Sarah à invité le plus de monde possible à sa fête, donc vous étonnez pas si on retrouve SG1 et tout et tout à la fête. Et pis, si Forest est invité, c'est à cause de Lucie qui ne voulait pas y aller sans mec étant donné qu'elle savait que Daniel allait coller au cul de Sarah toute la soirée. Donc voila, ça se passe à Chicago là où Sarah habitait dans l'épisode « Malédiction » au cas ou vous auriez pas captés. C'est bon, j'ai fini. )

Maison de Sarah, Chicago, 2045 zulu.

D : Merde, on est en retard !
L : Et c'est seulement maintenant que tu t'en aperçois ?
F : Bon, je frAppe.

TOC TOC (oui, j'ai une maîtrise en onomatopées !)

Et là, Sarah ouvrit la porte, radieuse dans sa robe noire trop belle que même Paris Hilton elle a pas.

S : Euh, a qui ai je l'honneur ?

Daniel sortit de derrière les fagots qui dans cette métaphore sont les comparants aux deux jumelles hermaphrodites (Lucie et son copain).

S : Ah Daniel !
Elle le considéra avec attention.
S : Tu sais, c'était pas une soirée déguisée !
D : Ben je sais, pourquoi tu dis ça ?
S : Non, rien, c'est que ... bref, Bienvenu !
Sarah partit d'un rire hyper aigu, un peu jaune parce qu'elle aimait bien Daniel et que avec son polo et ses baskets, elle avait honte de le présenter à ses amis.
D : Merci ! Dites merci les enfants !
L et F : Merci madame !
D : Ils sont mignons. Un peu encombrants et sexuellement obsédés mais tellement sympas...
S : Vous rentrez oui ou non ?

Ils rentrèrent donc tous 3.
Dans la maison de Sarah, il y avait une bonne grosse atmosphère saturée de pétasses emperlousées, de maris archéologues richissimes et ventripotents, de sales gosses pleurants toutes les larmes de leur corps pour pouvoir goûter au Cuirasso et de célibataires en quête de moitié. Un air de musique d'ascenseur ringard flottait dans l'air. Bref, l'ambiance était à chier.

En chemin vers le buffet, les 3 babachouillons immigrés de Colorado Springs en rencontrèrent 3 autres (ben oui, Sam, Jack et Teal'c, faut suivre !)

J : Daniel ! Quelle bonne surprise !
D : Heu, je t'ai dit tout à l'heure que je venais Jack !
J : Désolé. Ca doit être le bruit des verres à cocktails, des rires hypocrites et les 15 canettes de bière que je me suis déjà tapé qui me font cet effet là...
S : Sûrement mon colonel.
T : Je suis inquiet, je ne trouve aucun jus de fruit, je crains de ne devoir boire que de l'eau minérale ce soir.
D : Bienvenu au club ! J'ai juré à Lucie que je ne boirais pas une goutte d'alcool ce soir, je suis sobre !
J : Surtout que t'es vite bourré ...
L : Bon, avec Forest on va ailleurs, à tout à l'heure Danny !
D : Et je t'interdis de boire de l'alcool, c'est clair ? Parce que t'es encore pire que moi alors...
L : Mais oui.

Lucie et Forest s'en allèrent voir ailleurs pour le plus grand plaisir de Daniel qui pouvait pas supporter Forest.
D : Au fait, Pete n'est pas à ?
J : Si, il est aux toilettes, un problème gastrique soudain survenu il y a 5 minutes.
D : Ah, intéressant ...
S : Alors Daniel, tu a déjà apporté ton « soutient » à Sarah ou pas encore ?
D : Ce genre de soutient s'effectue à distance mauvaise langue.

En disant cela, il matait Sarah très très très lourdement...

T : Daniel Jackson, ta technique d'observation de Sarah Garner n'est discrète sous aucun angle.
D : Mais je l'observais pas du tout !
T : Est-ce une coutume festive que de nier l'évidence Daniel Jackson ?

Sarah appela Daniel qui vint comme un gentil toutou à sa mémére.
S : Daniel, laisse moi te présenter Charles.

Et Sarah mis Daniel en face d'une armoire à glace richissime et ventripotente (c'est courant à Chicago) d'une cinquantaine d'années. Daniel lui serra la main.

S : Donc Charles, voici Daniel, mon ex.
C :'lut
S : Daniel, voici Charles, mon actuel, enfin mon futur mari quoi !

Daniel, qui était pourtant un mec vachement intelligent, n'avait pas saisis.

D : Très heureux de vous rencontrer. Alors comme ça, vous êtes le frère de Sarah ?
C : Non, son fiancé.
D : Ah.

Gros vent. Enfin bref, comme d'habitude, Daniel n'avait pas de bol.
D : Et vous vous êtes rencontrés comment ?
S : Suite à l'accident qui m'est arrivé (elle regarda lourdement Daniel, close de confidentialité oblige), j'ai du suivre une thérapie. Charles était mon psy.
D : Gégé gé... Génial ! Toutes mes condoléances.
S : Pardon ?
D : Quoi ?
C : Vous avez dit « toutes mes condoléances » !
D : Je voulais dire « tout mes vœux de bonheur ».
C : Ah.
S : Tu viendras au mariage Daniel bien sur !
D : Nooooon, tu penses, j'ai autre chose à faire !
S : Plait il ?
D : Je...je vais aller prendre l'air ! A tout à l'heure. Sarah, Charles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargateshipslash.lolforum.net
Vive les Unas
Admin (big bosse qu'il ni en a qu'un, une unas comme par hazard...)
avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : 62
Date d'inscription : 08/10/2005

MessageSujet: Re: Une soirée bien arrosée   Jeu 17 Nov - 13:51

Daniel sortit, la rage au cœur. Malheureusement pour les deux tourtereaux jumeaux hermaphrodites qui se bécotaient dans le jardin, Daniel trébucha...sur Forest. Ce qui eut pour effet de lui casser une cote (à Forest).

F : Aie ! Ca faIt mAl Euh !

(oui, bon, cette réplique n'était pas indispensable, je l'avoue)

Résultat : Forest fut emmené à l'hopital, tout seul parce que Daniel et Lucie voulaient rester à la fête. (SOLIDAIRES MORALEMENT, mon œil !)

Pris dans leur tristesse respective, Daniel et Lucie burent plus que de mesure du Cuirasso, du punch, de la bière et d'autre alcools interdits au moins de 21 ans aux Etats-Unis encore (oh, la vilaine Lucie, elle a que 16 ans !Pas bien !)

Cette action irresponsable (pas bien !) eut pour effet à moyen long terme de leur faire chanter en Karaoké une petite chanson (sans blague) sur la table de salon de Sarah. Daniel et Lucie s'emparèrent de micros.

Sur ce, vu la drôlerie de l'acte (surtout de la part de Daniel), je ne résiste pas à l'envie de vous détailler la chanson ainsi massacrée (heu, la chanson à l'origine, c'est « Orchestra » du groupe The Servant. Nan, mais je dis ça parce que vous risquez pas de la reconnaître, la chanson) :

D : Ire ail ame
E younegue mane
Come ande gette mi ife you cane
Eupe ine maille roum covereude ine flémez
(Oui, n'oubliez pas que Danny est complètement bourré...)

L : Mite mi ate ze cinema
You cane taillque mi ine youre care
Aille ou-ille l'aille ine ze baque ande stare ate ze plénezzzzzzzz
(Euh, elle aussi)

D et L: There's an orchestra in me
Playing endlessly
I even hear it now (O O O)
They play in the devil's key
An endless symphony
I even hear it now.

D: And listen to the music
Beautiful music

L: Yes I listen to the music
Beautiful music

L: Here I am
A young man
You can roll me in your hand
Throw me up hight into the air

D: I wandered on
Ripped ans torn
A samurai in a storm
Over the sand into the glaaaaaaaaaare
Because


D et L: There's an orchestra in me
Playing endlessly
I even hear it now (O O O)
They play in the devil's key
An endless symphony
I even hear it now.

D: And listen to the music
Beautiful music

L: Yes I listen to the music
Beautiful music

D: Here I am
A young man

L: A crashing computer program
L et D :Here is a pen
Write out my naaaame!

D et L: There's an orchestra in me
Playing endlessly
I even hear it now (O O O)
They play in the devil's key
An endless symphony
I even hear it now.

D: And listen to the music
Beautiful music

L: Yes I listen to the music
Beautiful music

D: Oh listen to the music
Beautiful music

L: Yes listen to the music
Beautiful music

D et L: Yes listen to the music
Beautiful musiiiiiiiiiic!

C'était... pathétique, mais réellement divertissant.
Le pire, c'était que Daniel et Lucie ne se rendaient compte de rien et étaient persuadés d'avoir bien chantés. D'où l'expression joyeuse de Daniel :
« J'ai déchiré les tympans de ta mèèèèèèèèèèèèèèèère ! »
Oui, enfin bon. La famille Jackson complètement bourrée, c'en était trop pour les amis de Daniel (Teal'c, Jack et Sam, faut tout vous expliquer à vous !). Ils prirent Daniel et sa nièce par la peau du dos et les emmenèrent à l'hôtel ou ils avaient tous 5 réservés une chambre pour la nuit (Je vous vois venir d'ici : séparés, excepté Lucie qui devait dormir avec son petit ami qui, je vous le rappelle, est à l'hôpital, rien de très excitant en soi).

Sam partit coucher Lucie pendant que Jack faisait de même avec Daniel. Teal'c quand à lui était en pleine discussion avec sa voisine de palier (oui, c'est une manie chez lui, non je ne détaillerais pas la nuit de Teal'c, je suis pas là pour ça).




Chambre de Lucie, 0234 zulu.

Sam borda Lucie et se rappela d'un truc : elle avait oublié Pete Shanahan à la fête de Sarah, dans les toilettes. Donc, en bonne fiancée officielle (si si, regardez son diamant), elle partit illico le rechercher.

Chambre de Daniel, même heure.

Jack, aux méthodes radicales, remplit la baignoire de la salle de bains de la chambre de Daniel d'eau glacée et plongea la tête de son ancien amant (ben oui, faut lire « 24h dans la vie d'un secret »pour comprendre !) dedans. Ceci eut pour acte immédiat de le réveiller de l'hébétude dans laquelle il était plongé depuis son deuxième verre de punch.

D : Ouah ! Ca fait drôle !
J : T'a jamais été complètement bourré ?
D : Si, mais ça fait au moins vingt ans que je m'était pas pris une telle cuite ! Je me souviens de rien dis donc !
J : C'est peut être pas plus mal.
D : Hein, quoi, j'ai fait beaucoup de conneries ?

Pour toute réponse, Jack replongea la tête de Daniel dans la baignoire.

D : Ah, mon crâne, ça fait trop mal !
J : Ah ça, quand on est pas habitué...

Danny Boy était complètement trempé. Il s'appuya contre le rebord de la baignoire, mais finalement s'allongea sur le sol mouillé de la salle de bains.

D : Manque plus qu'une pute et je serais l'exemple retentissant du parfait beauf.
J : Bah, il y en a sûrement une qui doit traîner au bar de l'hôtel à cette heure-ci !
D : Je plaisantais Jack.

Daniel se tenait le crâne à deux mains.

D : Oh pitié, t'a pas de l'aspirine ou quelque chose, ça me scie la tête en deux !
J : Non, désolé Daniel.
D : Qu'est ce que je peux faire pour que ça s'arrête ?!?
J : Va dormir.
D : Et j'aurais encore mal demain ?
J : On est demain Daniel. (Il n'a pas déjà dit ça dans un épisode?)
D : Mais non, tu m'a compris, je voulait dire à mon réveil !
J : Oui, tu auras encore mal, mais un peu moins.
D : Merci Jack, je vais me débrouiller, ça va aller.
J :Lucie est dans la chambre à droite, je suis à gauche, Sam et Pete sont en face de ta chambre ,Teal'c est à coté d'eux, et le nouveau pape est au Vatican, si tu a besoin de quelque chose ...

Jack sortit de la chambre de Daniel, qui alla immédiatement se pelotonner dans son lit. Il ronfla presque aussitôt (à cause de l'alcool).
Pendant la nuit, il fit des rêves étranges (comme c'est toujours le cas, rappelez vous l'épisode « Chimères » ou encore l'épisode « Pouvoir absolu »).
En fait, il rêva d'une fête, la fête de Sarah, revue et corrigée par lui-même. Dans ce rêve, Lucie, Jack, Sam et Teal'c discutaient avec lui (vêtu d'un costume blanc hyper classe, les cheveux gominés et les chaussures vernies...) quand soudain il aperçut Sarah (célibataire dans son rêve). Il s'approche d'elle et commence à chanter une chanson de Laurent Voulzy :

D : J'vais reprendre un peu de champagne jeune fille
J'me sens un peu bleu
Un peu bluezé dans ce bal jeune fille
Pas vraiment joyeux.

Les amis d'mademoiselle sont venus voir mademoiselle,
C'est mignon, c'est le cocktail.

Ca discute un peu haut chez toi
Ca me fout comme un spleen.
Qui s'est cette fille de dos là bas ?
T'a pas de l'aspirine ?

J'veux pas faire de scandale, mais j'viens voir mademoiselle.
Pas du tout, c'est le cocktail.

Si ça traîne en longueur ton truc, j'vais m'en aller.
Dis à tes jolis cœurs que j'suis pas énervé.

Moi j'suis v'nu pour intimité,
Pour douceurs en particulier
Cigarettes sur la table de nuit ;
Tu m'a dis viens ici avant minuit cette nuit.

Mais, il y a du monde chez mademoiselle
C'est le cocktail chez mademoiselle.
Mais, il y a du monde chez mademoiselle
C'est le cocktail.

Tiens v'la l'hippopotame qui danse
Il m'éclabousse.
Transpirer c'est l'drame en transe,
Il faut qu'on s'pousse.

La boule dans la cuisine
C'est une fille
Qui roupille.
Trop de liqueur,
Mal au cœur.

Bon, maintenant tu vois il y en a marre jeune fille,
J'veux t'embrasser.
Tu peux leur dire bonsoir jeune fille,
Fais les dégager.

Moi j'suis v'nu pour intimité,
Pour douceurs en particulier
Cigarettes sur la table de nuit ;
Tu m'a dis viens ici avant minuit cette nuit.

Mais, il y a du monde chez mademoiselle
C'est le cocktail chez mademoiselle.
Mais, il y a du monde chez mademoiselle
C'est le cocktail.Daniel prend Sarah et la fait danser

(Quelques minutes plus tard ...)
Il pleut sur la terrasse,
Sur tes lèvres
Un goût fraise.
C'est le cocktail mademoiselle.
Hum mm, hum...
Il ni a plus personne chez mademoiselle.
Plus de cocktail,
Mademoiselle.
Lalalalaaaaaa...
Il ni a plus personne chez mademoiselle
Moi et elle.

Daniel reprend Sarah pour danser de plus belle

Le merveilleux rêve de Daniel fut interrompu par Lucie qui frappait à la porte de sa chambre.
Il vint lui ouvrir, pour ainsi dire la tête dans le cul (mais c'est une expression !).

L : T'a l'air crevé Danny !
D : Ouais, et en plus j'ai un mal de tête pas possible !
L : Pareil chez moi.
D : Quelle heure est-il ?
L : L'heure de t'habiller et de te préparer parce que notre train est dans une heure.
D : Ah, ok.

Il referma la porte, puis la rouvrit brusquement.

D : Heu, Lucie, t'a une idée de ce qu'on a fait hier soir ?
L : Un karaoké sur la table de salon de Sarah.
D : C'EST PAS VRAI ?!?
L : Si.
D : Et comment tu l'as su ? Tu t'en souviens toi ?
L : Non, mais Teal'c a tout filmé, il m'a montré la cassette tout à l'heure. On était pitoyables !
D : Quoi ? Une cassette ? Il me la montre et je la détruis, ce n'est pas possible !
L : Trop tard, Teal'c est repartit avec il y a ¼ d'heure environ. Jack insistait pour qu'il la passe sur grand écran devant tout le SGC à son retour.
D : Tu me fait une mauvaise blague j'espère ?
L : Ben nan. Remarque, moi je m'en fous que tout le SGC me voit chanter, ça allait encore, je chantais juste moi !
D : Ca veux dire que moi, c'était pitoyable c'est ça ?

Lucie sourit.
L : Oublie pas qu'on doit aller chercher Forest à l'Hôpital avant de prendre le train avec Sam et Pete (qui est dans un sale état, il arrête pas de se chier dessus, la gastro à ce qu'il parait !) .A tout à l'heure Danny !

Sur ce, Daniel claqua la porte et se promis à lui même de ne plus boire d'alcool à outrance. De rage, il donna un coup de pied sur le sommier de son lit, mais se cogna le petit orteil sur un pied du lit (nous en avons tous fait l'expérience au moins une fois : ça fait très mal !).

D : MERDE !!!














J'espère que ma fanfic vous à plus, en tout cas c'est mon humour ! N'hésitez pas à m'envoyer des messages pour me dire ce que vous en pensez. A bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargateshipslash.lolforum.net
 
Une soirée bien arrosée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un truc pour une soirée bien arrosée...
» Freestyle Vidéo Soirée Arrosée (S'kiv IKS Crew)
» flash "CANON 430EX II" , dans quelle condition ?????
» Comment bien ranger ces BD
» Images pêle-mêle de la soirée Intel / Adhésia - Geek's So In #2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis-SG1=débats :: Fanfics :: SG1-
Sauter vers: