Atlantis-SG1=débats

Défendez votre points de vue sur les différents couples possibles dans les deux meilleures séries au monde...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jack/Rodney

Aller en bas 
AuteurMessage
McNeill
Stagiére
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Jack/Rodney   Mer 29 Mar - 9:37

C’est pas gagné !!

Auteur : aurore
Adresse email : aurore.devay@hotmail.fr
Genre : Humour, aventure, un peu de drame et beaucoup d’amour.
Disclamé : les personnages ne m’appartiennent pas, je ne gagne pas d’argent pour cette fic.

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

Weir : Alors colonel, vous vous ennuyez sur la Terre ?
Jack : Non, on passe juste vous faire un petit coucou.
Weir : C’est toujours un plaisir de vous voir !
Jack : Oui, je sais, je fais cet effet à beaucoup de femmes.
Sam: Colonel!
Daniel: Jack!
Jack: Jaloux!
Weir: Je vous en pris montez!

Sam, Daniel Janet, qui était venu avec eux, et Jack montèrent.

Weir : Teal’c n’est pas avec vous ?
Jack : Non, le général lui a donné des vacances pour aller voir son fils vu que nous avons rien à faire en ce moment.
McKay : Y’en a qui ont de la chance !
Jack : McKay ! Ravis de vous revoir.
McKay : Nous savons tous les deux que vous n’en pensez pas un mot !
Jack : Comment vous faites ?
McKay : Pour ?
Jack : Pour lire dans mes pensées ?
Daniel : Vous n’allez pas commencez ?
Jack : Vous êtes témoins c’est lui qui a commencé !
Weir : Stop ! Montrez vous adultes pour une fois ! Serrez vous la main !
Jack : Hors de question !
Weir : C’est un ordre colonel !

Jack et McKay se serrèrent la main à contre cœur.

Weir : Bon, venez, je vais vous montrez vos quartiers et vous faire visiter Atlantis.
Sam : Vous pourrez me montrer où se trouve le laboratoire ?
Weir : Oui, bien sûr.
Carson : Bonjours tout le monde.
Janet : Bonjour Carson
Daniel : Bonjour !
Sam : Bonjour docteur.
Carson : Bonjour colonel !
Jack : Bonjour le baron !!
Weir : Colonel !! Vous voulez que je contacte le général pour lui expliquer la situation ?
Jack : ( boudeur) non !
Weir : Si vous voulez docteur Fraisier vous pouvez accompagner le docteur Carson à l’infirmerie.
Janet : Avec plaisir, je vous suis.
Carson : Allons-y !
McKay : Moi je vais voir Radek.
Weir : Très bien, je vous enverrai le major dès que la visite sera fini.
McKay : ( marmonnant) Du moment qu’il n’y est pas le colonel.
Jack : Quoi ?
McKay : Je n’ai rien dis !!

Rodney partit donc en direction du laboratoire où se trouvait le docteur Zélenka.
Radek : Rodney !! Quelle heureuse surprise !!
Rodney : Salut Radek !
Radek : Comment vas-tu ?
Rodney : Très bien merci.
Radek : Pourtant ça na pas l’air !
Rodney : Les terriens sont arrivés !!
Radek : Oh ! Je vois, c’est encore le colonel O’Neill qui te cherches des noises.
Rodney : Mouais !
Radek : Il y a qui d’autres ?
McKay : Il y a le docteur Fraisier qui est partit avec Carson à l’infirmerie.
Radek : Y’a aussi le major Carter ?
McKay : Ouais !On dirait que tu l’aimes bien Sam.
Radek : Ouais, elle a l’air très sympa.
McKay : Avant j’étais moi aussi tombé sous son charme.
Radek : Qu’est-ce qu’il s’est passé.
McKay : Je crois qu’elle est avec « la personne dont il ne faut pas dire le nom »
Radek rigola : Oui, je vois.


Du côté de la visite…

Weir : Voilà, je crois que je vous ai montré tout ce que l’on a découvert. Je vais maintenant vous montrer où se trouve le laboratoire, l’infirmerie et la salle de briefing.

Ils marchèrent tous en direction du labo. Tous ? Non, le colonel O’Neill était partit se perdre dans les couloirs, comme à son habitude au SGC.

Weir : Nous sommes arrivaient au labo.
Sam : C’est ici que je vous laisse.
Weir : Vous nous rejoindrai au mess pour manger. Radek ou Rodney vous accompagnera.

Radek : Bonjour major !
Sam: Bonjour docteur.
Radek : Appelez moi Radek !
Sam : Très bien Radek, alors appelez moi Major.
Elle rigola quelques secondes.
Sam : Alors… Je peux vous aider en quoi que se soit ?
Radek : Et bien, en ce moment nous essayons de trouver un moyen de recharger un E2PZ, enfin si c’est possible.
Sam : Si c’était possible ça serait génial !
McKay : Si c’était possible !
Sam : Rodney ! Arrêtez d’être négatif !
McKay : Bon, ben moi je vais être négatif dans mes quartiers, je vous laisse, a+ Radek !
Radek : Salut Rodney !
Une fois Rodney partit..
Sam : Et vous vous êtes habitué à lui ?
Radek : Il fait son enfant comme ça mais il est très gentil est dans certains moment il fait preuve de beaucoup de sang froid.
Sam : Si vous dites vrai alors il est sckizofrène.
Radek : Ouais.
Rodney était rentré dans sa chambre et s’assit sur le lit.

Rodney : (tout seul) Pourquoi je ressens ça ? J’ai tout sauf envie de ressentir ça ! En plus il me haït ! Me voilà devenu bisexuel ?! Et en plus l’homme que j’aime me déteste ! Qu’est-ce que je pourrais faire pour que Jack m’aimes bien ? Etre gentil avec lui ? Non !! Très mauvaise idée !! Il se douterais de quelques chose.

Il s’allongea sur son lit et essaya de dormir quelques minutes. Quelques minutes passèrent..

Radek : Rodney !!! Rodney qu’est-ce que tu fabriques ? Rodney !!
Sam : Il faut peu être forcer la porte, il lui ai peu être arrivé quelques chose.
Radek et Sam forcèrent la porte ce qui eu pour effet de réveiller Rodney.

Rodney : Qu’est-ce que vous faites dans ma chambre ???!!!!
Radek : Calmes toi, on croyaient qu’il t’était arrivé quelques chose vu que tu ne répondait pas quand je t’appelai.
Sam : Vous allez bien Rodney ?
Rodney : Très bien merci.
Radek : Tu es allongé dans ton lit à 12h00 et tu es plus dur à réveiller qu’un mort ! Laisses moi te prendre ta température.
Radek posa sa main sur le front de son ami.
Radek : Mais tu es brûlant !! Tu es sûr que tu vas bien ? Major, pouvez-vous appeler Carson à l’infirmerie ?
Sam : Bien sûr, j’y vais tout de suite.

Quelques minutes plus tard, Carson arriva accompagné de Janet.
Carson : Qu’est-ce qui c’est passé ?
Radek : Je l’ai appelé, il ne répondait pas donc nous avons défoncé la porte et il était dans son lit brûlant de fièvre.
Carson : On va l’emmener à l’infirmerie. Radek, tu le prend avec moi à trois. Un, deux, trois !
Ils le mirent sur une civière et l’emmenèrent à l’infirmerie.
Radek : Je vais prévenir Elizabeth !!
Radek partit en courant en direction du bureau d’Elizabeth.

Radek : ( essoufflé) Elizabeth, venez, Rodney est malade, il est à l’infirmerie.
Weir : Qu’est-ce qu’il a ?
Radek : Il est brûlant de fièvre !

Ils accoururent tous les trois, avec Daniel, jusqu’à l’infirmerie

Carson mis une serviette très froide sur le front de Rodney. Ce dernier était allongé sur un lit, la couverture sur lui.

En traînant dans les couloirs Jack était arrivé à l’endroit qu’il aimait le moins, l’infirmerie.

Jack : Coucou tout le monde !!
Daniel : C’est pas le moment de plaisanter Jack, le docteur McKay est très malade. Il a beaucoup de fièvre.
Jack : Quoi ? Mais pourquoi on ne m’a pas prévenu avant ?
Daniel : Parce que vous n’auriez fait qu’empirer les choses Jack !!
Jack : Je me passerai de vos commentaires Daniel !! Il va comment sur une échelle de 1 à 10 ?
Carson : Sur une échelle de 1 à 10 il est à 2. J’aurais pu dire –2 mais ça aurait fait un peu trop dramatique. Bon maintenant la seule chose qu’il reste à faire c’est de le laisser se reposer. Il faut que quelqu’un reste avec lui, je vais rester.
Jack : Non ! Moi je vais rester !
Daniel/ Weir/ Sam/ Carson/ Radek/Janet : Quoi ?????
L’étonnement était si intense que même si Rodney s’était levé pour dire lui aussi « quoi ? », ça n’aurait étonné personne.
Jack : Je vais pas le débrancher !!!! Je suis responsable quand il faut ! Allez !! Allez manger je reste avec lui !
Carson : Très bien, si vous insistez.
Sam, Carson, Janet, Daniel et Elizabeth partirent au mess tristes pour Rodney. Radek hésita un peu avant de laisser son ami le plus proche avec Jack mais avec un élan de confiance il partit rejoindre les autres.
Jack resta tout seul avec Rodney dans l’infirmerie qui lui paraissait très grande.

Jack : Alors McKay, vous allez pas abandonner comme ça, je vous ai jamais vu abandonner, et c’est pas maintenant que ça va commencer ! Je suis désolé pour ce que je vous ai dis tout à l’heure, j’espère que c’est pas à cause de moi que vous êtes dans cet état là.

Rodney barbouillait quelques mots.
Rodney : Jack…… Jack…. Je…. .. je vous…….
Jack : Je vous écoute McKay, qu’est-ce que vous voulez me dire ?
Rodney : ….. je vous……. Aime……
Jack: Pardon ?
Rodney : Radek….. Carson…… je vous aime…..Elizabeth…. je… je vous aime.
Jack : Vous délirez !
Jack resta assis sur une chaise à regarder Rodney dormir. Il s’était endormit depuis quelques minutes quand un bruit le réveilla.

Carson : Colonel !! Réveillez vous, je viens voir comment va Rodney.
Jack se réveilla en sursaut.
Carson : Il a dit quelque chose depuis que nous sommes partit ?
Jack : Oui, il a dit que…. (il hésita un peu) … qu’il vous aimé vous et le docteur Zélenka, c’est tout ce qu’il a dit.
Carson : Il devais rêver !
Jack : Ca vous dérange si je reste un peu ici, je n’ai rien d’autre à faire.
Carson : Pas du tout, Janet ne va pas tarder à arriver.
Janet : Alors, comment va le malade ?
Carson : Toujours à l’heure ! Il va un peu mieux, sa température baisse un peu.
Janet : Ca c’est une bonne nouvelle. Ca va colonel ?
Jack : Très bien Janet, merci.



La journée se passa, Sam et Radek apprirent à faire plus ample connaissance, Janet travailla main dans la main avec Carson, Daniel discuta des différents objets anciens trouvaient sur différentes planètes avec Elizabeth et Jack veilla Rodney toute la journée sans manger ni boire.

Carson : Vous êtes sûr que vous ne voulez rien boire colonel ?
Jack : Oui, merci docteur.

Carson : Je vous en pris, appelez moi Carson, tout le monde m’appelle Carson.

Jack : Carson, quels sont les relations que vous entretenez vous, McKay et Zélenka ?

Carson : Se ne sont que des très forts liens d’amitiés. Nous nous côtoyons souvent, et nous nous entendons à merveille, il y a parfois des petites disputes mais tout finit par s’arranger. Je suppose que c’est à peu près pareil avec vous et les autres membres de votre équipe.

Jack : Sauf que nous n’avons pas le droit de trop nous entendrent. Nous ne pouvons pas nous tutoyer, c’est des détails mais ils sont importants je trouve.

Carson : Oui, c’est sûr.

Janet : Vous ne voulez pas passer du côté scientifique Jack ?

Jack : Non ! Je préfère de loin le côté militaire bien qu’il y ai, comme dans tous les métiers, des inconvénients.
Carson : Bon, je crois qu’il est temps d’allé se coucher, je vais reprendre la garde.

Jack : Ca vous dérangerai que je m’en occupe.

Janet : Je crois que c’est une mauvaise idée.
Carson : Je veux bien à une condition.
Jack : Tout ce que vous voulez !
Carson : Je veux que vous mangiez et buviez quelques choses.
Jack : Promis doc, merci.

Carson et Janet partirent dans leurs quartiers vu qu’il n’y avait personnes d’autre à l’infirmerie.

Jack alla chercher l’assiette que lui avait apporté Janet et le verre d’eau de Carson.
Il mangea son repas et alla s’asseoir à côté de Rodney, il ne savait pas pourquoi mais il devait resté près de Rodney, une intuition ou un besoin.

Dans le bureau d’Elizabeth…

Daniel : Alors docteur, ça vous fait quoi de diriger la citée perdu d’Atlantis que nous avons mis si longtemps à trouver ?

Elizabeth : Ca me fait tout drôle je dois dire, diriger tous ces hommes et femmes qui comptes tous sur moi si il y a un problème ça fou les jetons !!

Daniel : Ca me fait drôle de vous entendre parler comme ça.

Elizabeth : Moi ça me fait drôle de parler comme une diplomate.

Daniel : Il est quelle heure ?

Elizabeth regarda sa montre.
Elizabeth : Il est l’heure d’allé se coucher !

Daniel : Alors allons-y. Je vous raccompagne jusqu’à vos quartiers.

Elizabeth : Quel Don Juan !

Daniel : Et oui, on s’améliore de jour en jour.

Daniel la raccompagna jusqu’à ses quartiers.
Daniel : Alors c’est là que vous habitez.
Elizabeth : Oui, c’est pas grand mais ça suffit largement.

Daniel : Bon, je vais vous laisser.

Ils se regardaient droit dans les yeux. Daniel rapprocha sa tête d’elle. Ils échangèrent un long baiser.
Daniel : Je suis désolé, je n’aurai pas du, je sais pas ce qu’y m’a pris, je suis désolé.

Elizabeth : C’est pas grave.
Daniel : Avec tout ça j’en ai oublié où étaient mais quartiers.

Elizabeth : Au bout du couloir à droite.

Daniel : Merci.
Ils échangèrent un dernier regard avant que Daniel parte.


Au labo…

Sam : Ne vous inquiétez pas Radek, je suis sûr qu’il va s’en sortir très vite, il est très résistant.

Radek : Merci de me dire ça Major.
Sam : Vous savez, c’était pour rire que je vous ai dis de m’appeler major, appelez moi Sam.

Radek : Bon, je vais aller me coucher. Bonne nuit… Sam.
Sam : Bonne nuit Radek.

En retournant à ses quartiers il passa par l’infirmerie pour voir comment allait Rodney. Quand il vit Rodney endormit sur le lit et Jack endormit sur la chaise il ne pu s’empêcher de sourire.

Sam alla se coucher un peu plus tard.
Jack dormait toujours sur la chaise quand il entendit une voix.

Rodney : Carson !!
Jack : Rodney ? Vous êtes réveillé?
Rodney : Que faites vous là vous ?
Jack : Ne bougez pas je vais appeler de docteur Carson.

Jack courut vers les quartiers de Carson.

Jack : Carson !! Carson !! Rodney est réveillé !!!!
Carson se réveilla en sursaut après ce qu’il venait d’entendre.
Carson ouvrit la porte.
Carson : Il est réveillé ?
Jack : Oui, sa fièvre est passée !!
Ils accoururent à l’infirmerie. Carson sauta dans les bras de Rodney qui s’était assit.

Rodney : Moi aussi je suis content de te revoir Carson mais les gens croiront des choses qui ne sont pas vrais.
Carson : Je vais tout de suite prévenir Radek.
Jack : Avant est-ce que je pourrais vous parler.
Carson : Bien sûr.
Jack : En privé.
Ils sortirent de la chambre.
Carson : De quoi voulez vous me parler ?
Jack : Je voudrais que vous ne dites pas à Rodney que je suis resté à son chevet, ne posez pas de questions, promettez le moi.
Carson : Je vous le promet.
Jack : Merci.
Carson couru jusqu’à la chambre de Radek et lui apprit la nouvelle.
Radek : C’est vrai ? Mais c’est merveilleux !!
Carson : Je te demanderai juste de ne rien dire à Rodney sur le comportement de Jack vis-à-vis de lui.
Radek : C’est Jack qui t’a demandé de dire ça ?
Carson : Oui, je crois que Jack n’assume pas du tout ce qu’il ressent pour notre cher ami.
Radek : Tu crois qu’il l’aime ?
Carson : Tout ces signes le montrent.

Ils arrivèrent devant l’infirmerie.

Rodney : Radek !! Content de te voir !!
Radek : Moi aussi Rodney, tu sais que tu nous a fait à tous très peur ;
McKay : Mouais ? sauf à la personne dont il ne faut pas dire le nom.
Carson : En parlant de Jack, où est-il passé ?
McKay : On s’est disputé, il a dit que je ne comprenais rien et il est partit. Ca me fait des vacances comme ça !
Radek : Quand allez-vous arrêtez de vous disputer ?
McKay : Quand il sera rentré sur Terre. Je peux sortit de cette chambre ?
Carson : Non, il faut encore que tu te repose.

Micro : Le docteur Weir, le docteur Jackson, le docteur Fraisier, le docteur Beckett, le docteur Zélenka, le colonel O’Neill et le major Carter sont demandés en salle de briefing dans 10 minutes.

Carson : Je me demande ce qu’ils nous veulent.

Elizabeth se leva, puis Daniel, puis Sam.
Carson se rendit avec Radek en salle de briefing en laissant Rodney seul dans sa chambre d’hôpital.


Dernière édition par le Ven 21 Juil - 2:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargateforum.superforum.fr
McNeill
Stagiére
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Jack/Rodney   Mer 29 Mar - 9:39

Ils étaient tous arrivaient en salle de briefing. Elizabeth était partit demander pourquoi on les avaient appelés.

Daniel : Alors qu’est-ce qu’il se passe ?
Weir : Le général Hammond nous a contacté, il veut que nous allions tous sur une planète où il y aurai un E2PZ.
Jack : Quoi ? Il veut que nous y allions tous ?
Weir : Oui.
Jack : Mais pourquoi ?
Weir : C’est une planète instable, elle peut exploser n’importe quand, il faudra surveiller de près le volcan, et pour ça il faut être au moins deux scientifiques, au cas où il y aurai des blessés il faut un docteurs. Le docteur Jackson vient toujours avec vous et moi j’ai aussi envie devenir. Ca vous pose un problème ?
Jack : Non, aucuns.
Carson : Elizabeth, puis-je vous parler ?
Elizabeth : Bien sûr, qu’est-ce qu’il y a Carson ?
Carson : Voilà, il faudrait que le docteur Fraisier reste avec Rodney, il pourrai faire des bêtises.
Elizabeth : Oui, je vois, je vais lui demander si elle peut rester avec lui.
Carson : Merci beaucoup.

Elizabeth : Docteur Fraisier !
Janet : Oui.
Elizabeth : Pourriez vous vous occuper du docteur McKay pendant notre absence ?
Janet : C’est à dire que je pensais partir avec vous.
Elizabeth : Nous aurons besoin que d’un seul docteur, s’il vus plait, pouvez vous vous occuper de lui.
Janet : Oui, je m’en occuperai.
Elizabeth : Merci.

Elizabeth partit rejoindre les autres qui étaient partis se changer ;
Ils se trouvaient maintenant tous en salle d’embarquement. Ils passèrent la porte.

Janet : Où contiez vous aller comme ça Rodney ?
Rodney : Les rejoindrent. Que faites vous là ?
Janet : Je dois vous surveiller pendant qu’ils ont partis sur une planète pour trouver un E2PZ.
Rodney : Quoi ?? Mais pourquoi il ne m’ont pas appelé ?
Janet : Vous êtes trop faible pour partir avec eux, et puis de toutes façons c’est trop tard.
Rodney : Mais pourquoi ils ne vous ont pas pris avec eux ?
Janet : Je ne sais pas.
Rodney : Je suis sûr que Carson y est pour quelques choses.
Janet : Qu’est-ce qu’y vous fais penser ça ?
Rodney : Parce qu’il vous aime !
Janet : Quoi ?
Rodney : Il ne vous l’a pas encore dit ?
Janet : Mais non !
Rodney : Il m’avait promis de vous le dire dès qu’il vous reverrai quand on s’est vu la première fois.
Janet : Mais il ne m’a rien dit ! Ca n’explique pas pourquoi il m’aurai fait rester ici !
Rodney : Pour vous protéger, il savait que c’était dangereux et il a simplement voulut vous protéger.
Janet : Vous avez un moyen de passer la porte
Rodney : Pourquoi ?
Janet : Parce que je vais aller le voir et vous venez avec moi. Mais vous n’avez pas intérêt à prendre des risques, et vous avez plutôt intérêt à m’écouter !
Rodney : Promit doc !






Entre Jack et McKay


Jack : Vous pouvez pas vous empêcher de désobéir aux ordres !!!
McKay : Faut dire que j’ai eu un très bon professeur !!!! Je ne vise personne !!!
Jack : Je vois pas de quoi vous parlez !!
McKay : Vous voyez très bien de quoi je parle !!! Et puis pourquoi vous étiez là quand je me suis réveillé ??!! Vous avez essayez de me tuer ??
Jack : Je vous veillais abruti !!!!
McKay : Pourquoi c’est vous qui m’aviez veillé ????

Jack lui répondit par un silence.
Les yeux de Rodney scintillèrent, il avait enfin compris.
Jack s’en alla, il ne pouvait pas rester une minute de plus avec Rodney maintenant qu’il avait tout comprit.


Sam : Alors Radek…
Radek : Oui.
Sam : Ca vous fait quoi de voir tout ces couples se former et vous toujours célibataire ?
Radek : Mes deux amis se sont enfin trouvé quelqu’un qu’ils aiment, ça me fait très plaisir mais j’avoue que je me sens un peu seul. Et vous ?
Sam : Je suis heureuse pour Daniel mais je crois que avec Rodney et Jack c’est pas encore gagné ! Mais moi je me sens un peu mis de côté mais le principal c’est qu’ils soient heureux.
Radek : Ouais, c’est sûr !

Ils se regardèrent et ils s’embrassèrent.

Sam : Vous ressentez ça depuis longtemps ?
Radek : Depuis le premier jour. Et vous ?
Sam : Depuis que le docteur Weir m’a présenté à vous.

Ils s’embrassèrent à nouveaux.
Rodney vint les interromprent.
Rodney : Excusez moi !!
Radek : Qu’est-ce que tu veux Rodney ?
Rodney : Bé… si c’était possible il faudrait que je te parle.
Radek : (à Sam) Je reviens dans pas longtemps.
Sam : D’accords, je vais voir Jack.

Radek : Alors, de quoi tu voulais me parler ?
Rodney : Est-ce que Jack m’a veillé ?
Radek : C’est qui qui t’a dit ça ?
Rodney : Jack.
Radek : oui, c’est vrai, il avait demandé à Carson de ne pas te le dire. Il ne voulait pas que tu le saches.
Rodney : Tu crois qu’il m’aime ?
Radek : Je pense que oui. Mais il est sûr que tu ne penses pas pareil.
Rodney : C’est exactement ce qu’il s’est passé avec moi !
Radek : Il n’y a qu’une seule chose à faire… lui dire.
Rodney : Je pourrai jamais.


Du côté de Sam et jack…

Jack : Qu’est-ce que vous faites là ?
Sam : Tu peux me tutoyez on est que tous les deux.
Jack : Laisses moi deviner, Rodney est partit demandé conseil à Radek, tu étais avec Radek donc tu as entendus et tu t’es dis, si j’allais dire un petit coucou à mon colonel préféré histoire de dire qu’il n’est pas tout seul.

Sam : C’est à peu près ça, c’est bien résumé. Ecoutes, Radek est entrain de parler avec Rodney, je suis sûr qu’il va arriver dans quelques minutes et te parler, tu n’aura qu’à écouter.
Jack : C’est sérieux avec Radek ?
Sam : Oui, pourquoi ?
Jack : Alors je te souhaite tout le bonheur du monde parce que tu le mérite, et si tu as un problème, n’hésite pas, je te soutiendrai toujours.
Sam : Merci Jack.

Ils se serrèrent dans les bras. A ce moment Rodney et Radek arrivèrent.

Radek : Jack !!!
Jack : Non, c’est pas se que vous croyez !
Sam : Nous sommes seulement amis !!!
Radek : Bon, je dois y aller, Sam, tu viens avec moi !
Sam : Oui.
Elle lui fit un clin d’œil. Ils partirent en laissant Rodney et Jack parler ensembles.

Jack : Alors… vous vouliez me dire quelque chose…
Rodney : Allons discuter près de la rivière.

Ils marchèrent un peu jusqu’à un plan d’eau.

Rodney : Ce que je voulais vous dire c’est que… Merci d’avoir était là pour moi.

Jack : En fait je voulais vous débrancher !
Rodney : Je le savais !!!!
Rodney pris Jack par le bassin et le poussa dans la rivière. Jack était assis dans l’eau, trempé jusqu’au cou.

Rodney : Excusez moi, j’en avais envie depuis pas mal de temps.

Rodney lui tendit la main pour qu’il puisse se sortir de l’eau, Jack lui prit la main et le tira dans l’eau.

Jack : Excusez moi mais j’en avais envie depuis pas mal de temps !
Ils se mirent à rirent.
Ils se fixèrent puis rapprochèrent lentement leurs deux bouches l’un l’autre. Mais Janet les interrompus.

Janet : Mais vous allez mourir de froid !!!
Jack : On est près d’un volcan, l’eau est brûlante ! Tout le monde sait ça ! Même Rodney !
Rodney : Et !! Ca veut dire quoi ça ??!!
Jack : Ca veut dire ce que ça veut dire !!
Janet leurs tendit la main, ils remontèrent tous les deux.

Janet : Bon, c’est pas le tout mais faut allé chercher l’E2PZ.
Rodney : Carson n’est pas avec vous ?
Janet : Il arrive !
Jack : Je vais chercher Sam et Radek !
Daniel : On part ?
Janet : Oui, il faut allé chercher l’E2PZ !
Weir : Y’a pas le feu au lac !
Janet : Non, mais si on reste là il va y avoir le feu au volcan !
Rodney : Je vais voir Carson.

Rodney : Carson ? Tu es là ?
Carson : Oui, je suis là !
Rodney : Qu’est-ce que tu fais allongé par terre ?
Carson : Janet… elle est… c’est pas Janet !
Rodney : Quoi ?
Carson : Quelqu’un a pris possession de son corps…
Rodney : Carson ! Carson répond moi ! Jack !!
Jack : Rodney ? Qu’est-ce qu’il y a ?
Rodney : C’est Janet, elle a tabassé Carson, quelqu’un a prit possession de son corps !
Jack : Quoi ? Je n’ai pas trouvé Sam et Radek !
Rodney : Elle a dut les enlever, il faut qu’elle les emmène si elle veut récupérer l’E2PZ.
Ils regardèrent Carson.

Rodney : T’inquiètes pas, on va te soigner. N’est-ce pas Jack ?!
Jack : Oui, on va l’emmener, si il reste là il va se faire tuer. On va d’abord retourner voir si elle est déjà partit.
Rodney : Et Carson ?
Jack : On va le porter à deux.

Ils prirent chacun un bras de Carson et l’emmenèrent jusqu’au campement. Là ils virent Elizabeth et Daniel dans le même état que Carson.
Rodney : Qui a put faire une chose pareille?
Jack : En tout cas c’est quelqu’un qui a vraiment besoin de l’E2PZ !
Rodney : Est-ce que Janet va s’en sortir ?
Jack : Je ne sais pas, le plan c’est que on attend que l’un des trois blessés se réveille, on le laisse quelque part où il sera à l’abris avec les deux autres et on essaye d’allé retrouver Janet et de l’empêcher de prendre l’E2PZ. C’est comprit ?
Rodney : Oui, par contre… Je sais pas si j’arriverai à faire tout ça.
Jack : Si vous n’y arrivez pas, je vous attache à un poteau et j’attend que Janet vienne vous chercher, c’est clair ??!!
Rodney : On ne peux plus clair !
Jack : Très bien alors vous vous occupez de les soigner, moi je leurs met les plâtres ou des bandages si besoin est.
Rodney : D’accords !

Ils commencèrent à les soigner, Rodney désinfectait les blessures pendant que Jack fabriquait des béquilles pour Daniel qui avait une jambe cassée. Rodney regarda Jack, il était admiré par son maniement du bois.
Rodney : Où est-ce que vous avez appris à faire ça ?
Jack : Mon père était menuisier. Il m’a tout apprit.
Rodney : Pourquoi vous n’avez pas fait menuisier ?
Daniel : Au lieu de parler vous pouvez m’aider à me lever ?
Jack : Justement j’ai fini tes béquilles.

Rodney et Jack aidèrent Daniel à se relever, Jack lui passa les béquilles.
Daniel : Merci, comment vont Elizabeth et Carson ?
Rodney : Pour l’instant il n’y a pas de changements. Désolé pour Elizabeth.
Daniel : Elle va s’en tirer.
Jack : C’est certain ! Bon, Daniel, est-ce que tu penses que tu peux surveiller Carson et Elizabeth pendant qu’on essaye d’aller chercher les autres ?
Daniel : Comptes sur moi, je vais bien m’occuper d’eux !
Jack : Très bien. Rodney ! Nous y allons !
Rodney : Prenez bien soit de Carson et Elizabeth !
Daniel : Juré !

Rodney et Jack partirent à la recherche de Janet, Sam et Radek.


Pendant ce temps la….

Sam : Janet !! Qu’est-ce que vous faites ?
Janet : Le docteur Janet n’est plus là.
Radek : Qui êtes vous alors ?
Janet : Je m’appelle Selp.
Sam : Qu’est-ce que vous nous voulez ??!!
Selp : Je veux l’E2PZ, et si vos amis essayent de vous libérer, je vous tuerais.
Radek : Ca a le mérite d’être clair !
Sam : Pourquoi voulez vous l’E2PZ ?
Selp : Pour convertir tous les êtres vivants.
Radek : Les convertir à quoi ??
Selp : A moi !! Arrêtez de poser des questions stupides !!!
Sam : Pourquoi avez-vous besoin de nous ?
Selp : Pour la simple et bonne raison que l’E2PZ est piégé et c’est vous qui allez passer en premier.
Sam : Et si on refuse ?
Selp : Alors je tuerais l’autre. Maintenant taisez-vous !

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Jack : Alors Rodney, vous avez la frousse ?
Rodney : Je sais que j’ai l’air d’être une poule mouillée de scientifique qui déteste le terrain et qui se plaint tout le temps, ce qui est vrai, mais cette fois ce sont des vies qui sont en jeux.

Jack : Vous m’épaté ! C’est la première fois que je vous vois aussi courageux que maintenant !
Rodney : C’est parce que vous ne me connaissez pas du tout !
Jack : Oui, sans doutes ! Alors dites moi tout de vous !
Rodney : Vous êtes sérieux ?
Jack : En fait non, mais allez-y quand même.
Rodney : Très bien ! Alors… Ma mère était pâtissière.
Jack : Alors tout s’explique !
Rodney : Hé ! Bon… je continus, donc ma mère était pâtissière et mon père lui était militaire.
Jack : Ca par contre ça ne s’explique pas !
Rodney : Bon ! Vous allez arrêter de m’interrompre ?
Jack : Oui, j’arrête.
Rodney : Mon père me dégoûtait, il était sexiste, alcoolique, matcho et j’en passe ! Il frappait ma mère, je m’étais promis de ne jamais devenir comme lui. Un jour, il est revenus bourré à la maison comme tous les vendredis soir mais ce jour la c’était pire qu’avant…Il se tu.
Jack : Pourquoi vous ne continuez pas ?
Rodney : Parce que vous devez vous en foutre complètement !
Jack : Pas du tout ! Vous avez une mauvaise image de moi vous savez, bon alors je me fous de pas mal de trucs, j’aime déconné mais je ne suis pas immonde !!
Rodney : Bon… Alors je continus… Ce soir là ma mère en avait vraiment marre, elle voulait s’en aller, elle allait lui dire ce soir la, elle m’avait dit de monter dans ma chambre comme toujours, sauf que ce soir là elle n’est pas remonté pour me dire de descendre. J’ai attendu 1 heure dans ma chambre, quand je suis descendu, j’ai vu ma mère étendue par terre, une flaque de sang autour d’elle. On m’a ensuite placé dans une famille d’accueil. Je suis devenu scientifique. Je n’ai plus jamais revu mon père.

Jack : C’est horrible ! Je suis vraiment désolé pour votre mère et vous !

Rodney : Merci, maintenant je n’y pense plus, il y a des enfants qui ont vécus pire que moi. On pourrait s’arrêter un peu ?
Jack : Bien sûr ! Si vous voulez !

Rodney : C’est à vous de me raconter votre vie maintenant!

Jack : Quoi ? C’était pas dans le contrat !

Rodney : Aller !! Un beau geste !!

Jack : Je vous préviens c’est pas très intéressant !
Rodney : Je suis sûr du contraire !Et puis tutoie moi !
Jack : Et bien comme je tel’ai dis tout à l’heure, mon père était menuisier, ma mère, elle, était infirmière. Ils étaient divorcés. A l’age de 14 ans, mon père m’a demandé pourquoi je n’avais pas encore de petite amie. Je lui ai répondu que j’étais homosexuel, je l’avais déjà dis à ma mère qui l’avait très bien accepté mais mon père lui ne l’a pas supporté, il m’a dit que c’était une honte, que son fils ne pouvait pas être homosexuel. Il m’a mis une gifle dont je me rappellerai toute ma vie et m’a mit à ma porte. J’ai fais 30 kilomètres pour rentrer chez ma mère à pieds. Quand je suis arrivé, j’étais gelé, je mourais de faim et j’étais mort de fatigue. Je ne suis jamais retourné chez mon père moi non plus, mon frère et moi ont est resté chez ma mère. Elle nous avait emmené un jour avec elle à l’infirmerie des blessés militaires, j’ai demandé à un militaire pourquoi il était devenu militaire, il m’a répondu que c’était parce qu’il voulait croire qu’il pouvait changer le monde. C’est comme ça que j’ai voulu être moi aussi militaire, mon frère m’a suivit aussi. Après quelques années j’ai trouvé une femme, je ne savait pas que je pouvait tomber amoureux d’une femme mais elle était tellement exceptionnelle ! Nous avons fait un garçon, il s’appelait Charlie, un jour, en rentrant d’une mission, il a joué avec une de mes armes alors que l’on était moi et ma femme dans le jardin, nous avons entendu un coup de feu, on a couru jusqu’à la maison, nous avons retrouvés Charlie avec mon arme dans les mains, mort sur le coup, ma femme m’a quitté et j’ai rejoint l’opération Stargate, ça a était un nouveau départ pour moi, une nouvelle chance et voilà. Ma vie se résume à ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargateforum.superforum.fr
McNeill
Stagiére
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Jack/Rodney   Mer 29 Mar - 9:39

Rodney : Je vois que ton histoire est aussi triste que la mienne !
Jack : Oui.
Rodney : Je ne savais pas que tu avais un frère dans l’armée.
Jack : Il est lui aussi mort dans une mission sur P3X759.
Rodney : Désolé.
Jack : Tu ne pouvais pas savoir.
Rodney : Alors… Tu es gay ?
Jack : Bisexuel pour être précis. Et toi ?
Rodney : Moi je suis 100% homo.

Ils se regardèrent, il faisait presque noir, ils se fixèrent les yeux dans les yeux, on pouvait entendre le silence. Leurs yeux inspectaient le visage de l’autre, ils commencèrent à se rapprocher. Rodney posa ses lèvres sur celles de Jack, ils s’embrassèrent doucement, ils en rêvaient depuis qu’ils s’étaient vus la première fois. Ils continuaient à s’embrasser.

Jack : Il ne faut pas continuer.
Rodney : Je ne sais pas si je vais y arriver.
Jack : Restons-en là sinon je ne vais pas pouvoir me contrôler.

Ils s’allongèrent tous les deux à proximité.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Daniel : Elizabeth ! Réveilles-toi je t’en supplie !!
Carson : Elle ne va pas mieux ?
Daniel : Vous êtes réveillez ?
Carson : Oui, perspicace !
Daniel : Vous êtes médecin, vous ne savez pas quoi faire ?
Carson : Je suis médecin mais pas McGiver !
Daniel : On peut bien faire quelque chose !
Carson : Je vous rappelle au passage que je suis aussi blessé ! Bon, vous avez quoi dans le sac ?
Daniel : Il y a de l’eau, de la nourriture, des pansements, des bandes, un gant, de l’alcool et c’est tout.
Carson : Très bien alors vous allez d’abord mettre de l’eau sur le gant et lui mettre sur le front. Ensuite vous allez regarder si il n’y a pas de fractures.
Daniel : D’accord, j’ai pris des cours de sauvetages, j’espère qu’ils disent vrai dans « c’est pas sorcier ».
Carson : (soupir)C’est pas gagné.
Daniel : Et vous ça va ?
Carson : Je vais me débrouiller.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Selp : On va dormir ici, le premier qui bouge je le tue, c’est clair ?
Sam : Oui.

Ils s’allongèrent, Radek et Sam étaient attachés ensembles.


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

La nuit passa, Jack se réveilla, il vit Rodney allongé sur lui. Il ne put s’empêcher se sourire.

Jack: Rodney! Rodney!
Rodney: Oui.
Jack: Tu me fais un peu mal.
Rodney se réveilla en sursaut.
Rodney : Comment je suis atterrit là ?
Jack : Calmes toi, nous avons dus avoir froid cette nuit et sans s’en rendre compte, on s’est rapproché.
Rodney : Il ne s’est rien passé ?
Jack : Si.
Rodney : Quoi ??!!
Jack : On s’est embrassés et puis on s’est endormis. Et maintenant il faut repartir si nous voulons arriver au volcan en même temps qu’eux.

Ils commencèrent donc à marcher.
Rodney : Pourquoi tu rigoles ?
Jack : Je me rappelle la tête que tu as fais quand je t’ai dis que tu me faisais mal, tu t’es réveillé en sursaut, comme si on t’avait mis des épines aux fesses.
Rodney : Ah, ah, ah !!! C’est pas très marrant !
Jack : Si !!!
Rodney : Qu’est-ce qu’on ferra quand tout sera fini ?
Jack : Moi je demanderai au général de virer Janet !
Rodney : D’habitude j’aurai rigolé en te répondant une connerie mais là je parle sérieusement. Je parle de toi et moi.

Jack s’arrêta, tourna la tête vers Rodney, le bascula et l’embrassa.

Jack : Ca te va comme réponse ?
Rodney : Tu peux répété ? Je crois que j’ai pas très bien compris ?
Jack : Non !
Rodney : Bon, tant pis…
Jack : Ca sera pour une autre fois.
Rodney : J’espère bien !
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Daniel : Elizabeth !!!
Carson : Quoi ?
Daniel : Elle est réveillée !!!

Daniel la serra dans ses bras très fort.

Elizabeth : Je sais que tu dois être content de me revoir mais la tu me fais mal là !
Daniel : Oh !! Excuses moi ! Je suis désolé !
Elizabeth : C’est pas grave.
Daniel l’embrassa comme si il ne l’avait pas vu depuis des années.
Daniel : Tu ne peux pas savoir à quel point je suis content que tu sois réveillée.
Carson : Hum, hum !!
Daniel : Quoi ?
Carson : Non, rien. Si nous sommes prêts, nous pourrions allés retrouver les autres !
Elizabeth : Moi je veux bien, mais je ne pourrai pas marcher très vite.
Daniel : Bon, alors allons-y !

Ils se mirent tous les trois en route.
°°°°°°°°°°°°°°

De leur côté Jack et Rodney avaient déjà bien marché.

Rodney : Tu crois qu’on les a rattrapé ?
Jack : Nous sommes tout près du volcan, je pense qu’on pourra bientôt les voir.
Rodney : Je les vois !!
Jack : Où ça ?
Rodney: A 3 h!
Jack : C’est drôle mais ça te vas pas du tout de parler comme les militaires. Bon, je crois qu’il va falloir escalader le volcan.
Rodney : Quoi ??!!
Jack : Désolé.
Rodney : Désolé ???!
Jack : Ecoutes, je tiens à Sam et je pense que tu tiens à Radek.
Rodney : Et Janet.
Jack : Quoi ?
Rodney : Tu n’as dis que Sam mais il y a Janet aussi !
Jack : Oui. Evidemment.
Rodney : Pourquoi tu n’as dis que Sam alors ?
Jack : Tu vas pas me faire une crise de jalousie ! Il faut qu’on aille les aider !!
Rodney : Très bien !
Jack : Très bien !

Ils partirent au pied du volcan. Selp, Sam et Radek avaient déjà bien avancé. Ils étaient arrivés à peu près au milieu du volcan, ils étaient tous épuisés mais continuèrent.

Radek : L’E2PZ est au sommet du volcan ?
Selp : Non, j’adore monter les volcans le matin, ça réveille, bien sûr abruti !!!!!!!
Sam : On pourrait savoir exactement où se trouve l’E2PZ ?
Selp : Oui, il se trouve dan le volcan.
Radek : Dans le volcan ??!!
Sam : Mais il peut se mettre en éruption d’une seconde à l’autre !!
Selp : C’est pour ça qu’il faut se dépêcher et que c’est vous qui passé les premiers !
Radek : Vous êtes fou !!… folle… Vous êtes une femme ou un homme au fait ?
Selp : Je suis une femme.
Radek : Selp ça fait drôle comme nom pour une femme !
Sam : Même pour un homme ça fait drôle alors…
Radek : Ouais, c’est pas faut. (Un petit clin d’œil à Perceval et Caradoc dans Kammelot)
Selp : La ferme !!!
°°°°°°°°°°°°°

Elizabeth : Où sommes-nous ?
Daniel : J’en sais rien du tout.
Carson s’effondra devant eux.

Daniel : Carson ! Carson !!

Daniel s’était mis à genoux.

Daniel : Qu’est-ce qu’il vous arrive ?
Devant le silence de Carson, Daniel ouvrit la chemise du docteur pour voir si il n’avait pas de blessures.
Carson : Aïh !!!!!!
Daniel : Carson ! Pourquoi vous ne nous avez pas dit que vous étiez blessé ?
Carson : Il faut que je retrouve Janet !!
Elizabeth : Mais vous êtes gravement blessé !!
Daniel : Vous n’auriez jamais dut partir à sa recherche !
Carson : Vous ne pouvez pas comprendre !!
Daniel : Essayez au moins de m’expliquer !!
Carson : Je l’aime !!!
Daniel : Ca je peux très bien le comprendre. Il regarda Elizabeth. Jack et Rodney sont sur le coup. Vous pouvez leur faire confiance, ils les retrouveront.

°°°°°°°°°°°°°°°°

Jack : Ca y est, on y est presque.
Rodney resta muet.
Jack : Tu n’as rien dis depuis 1 heure !! Qu’est-ce que j’ai fais ?
Rodney prolongea son silence.
°°°°°°°°°°°°

Selp : Nous sommes enfin arrivés !
Rodney : Chouette !

Ils regardèrent le creux du volcan.

Sam : Bon, maintenant on peut faire demi-tour !
Radek : On a fini la petite marche.
Selp : Allez-y !!!
Radek : Où…Où ça ?
Selp : Là !
Selp montra le creux.
Radek : Vous êtes sérieuse ?
Sam : D’habitude, Janet devrait reprendre le contrôle de son corps et nous dire un truc genre « qu’est-ce qu’il s’est passé »…. Genre maintenant !
Selp : Allez-y !!!!!

Radek et Sam commencèrent à descendre dans le creux.
°°°°°°°°°°°°
A la base, John était partit en Jumper les rechercher sachant qu’une éruption aurait lieue dans une trentaine de minutes.

°°°°°°°°°°°°

Elizabeth, Carson et Daniel s’étaient assis et avaient fait un feu pour se réchauffer.
John, qui sur volait la région, vit le feu. Il se dirigea vers un endroit où il pouvait se poser.

John : Qu’est ce que vous faites là ??!!
Carson : Major !!!!
Elizabeth : Vous pouvez pas savoir à quel point on est content de vous voir ici !!
John : Où sont les autres ?
Daniel : Quelqu’un a pris le contrôle du corps de Janet et il a enlevé Sam et Radek pour retrouver l’E2PZ, Jack et Rodney sont partis à leur recherche.
John : Pourquoi vous êtes tous blessés ?
Elizabeth : Janet nous a frappé avant de s’échapper.
John : Bon, où sont ils allés ?
Carson : L’E2PZ se trouve dans le creux du volcan.
John : Montez tous dans le Jumper, on va essayer de les retrouver.

°°°°°°°°°°°°°°

Selp était toute seule au sommet du volcan.

Sam : Bon, Si tu vois quelque chose qui ressemble à un E2PZ préviens moi.
Radek : Tu vas me trouver un peu rabat-joie mais je pense que c’est pas vraiment le bon moment pour faire de l’humour.
Sam : Jack fait des meilleurs blagues mais bon…
Radek : Tu ne m’as jamais dis ce qu’il y a entre toi et Jack…
Sam : C’est un très bon ami, c’est tout.
Radek : Il n’y a rien entre vous d’eux ?
Sam : Si, une grande amitié !
Radek : Ouais…
Sam : Je le vois !!!!
Radek : Jack ?
Sam : Non !! L’E2PZ !!
Radek : Où ça ?
Sam : Là !
Radek : Attends !
Sam : Quoi ?
Radek : Tu as entendu Selp, si on lui ramène, nous deviendrons tous ses esclaves.
Sam : Qu’est-ce que tu comptes faire ?
Radek : J’en sais rien moi ! C’est toi la militaire !
°°°°°°°°°°°°

Selp : (à Sam et Radek) Dépêchez vous !!!!!
Jack ( qui était arrivé derrière Selp) : Mais rien ne presse !
Selp : Qu’est-ce que vous faites là vous ?
Jack : Vous voyez bien, je me faisais un golf et ma balle a atterrit ici alors je viens la rechercher.
Selp : Mon hôte vous connaît, vous êtes le colonel Jack O’ Neill.
Jack : Non, moi c’est Solo, Han Solo.
Selp : Taisez-vous !!
Jack : Et si je ne veux pas.
Selp : Je tuerai un de vos amis. Et vous ne me tuerai pas car me tuer reviendrait à tuer le docteur Fraisier.
Jack : Oui, mais si elle pouvait parler, elle voudrait que je vous tue.
Selp : Vous ne le ferai pas !
Jack : …
Selp : Et en plus vous venez sans armes !
Jack : Quoi ? Où est mon arme ?
Selp ria très fort.
Selp : Vous êtes vraiment idiot terrien !

A ce moment là Rodney sortit de sa cachette, il tenait dans ses main un Zat, il tira sur Selp qui tomba à terre.

Jack : Rodney ?!! Mais qu’est-ce que tu fait là ?! Je t’avais dis de rester derrière le rocher !! Comment tu as fait pour trouver un zat ??!

Rodney : De rien Jack, c’est naturel de te sauver la vie.
Jack : Mais tu es fou ! Elle aurait pu te tuer !!
Rodney : Mais je ne suis pas mort !!! (vers le creux) C’est bon Radek et Sam, vous pouvez sortir.( à Jack) Au fait, chapeau pour le golf, un peu moins pour le Zat mais bon.
Jack : Où l’a tu retrouvé ?
Rodney : Tu l’avais laissé tombé quand tu as escaladé le volcan.
Jack : Tu es redescendu le chercher ?
Rodney : Bé oui.
Jack : Mais tu es un grand malade !!
Sam : Qu’est-ce qu’il se passe ?
Rodney : Rien, rien du tout. Vous allez bien ?
Radek : Oui, ça va , un peu fatigué mais ça va .Et vous ?
Rodney : Tout va très bien. N’est-ce pas Jack ?
Jack : Non tout ne va pas bien, tu as failli mourir pour faire ton héros !
Sam : C’est quoi ce bruit ?
Radek : On dirait un vaisseau.
John : Alors vous allez bien ??!!!!
Jack : Que faites vous là ??!!!
John : Je suis venu vous chercher, montez !!!

Ils montèrent tous les cinq dans le vaisseau. Rodney porta Janet.

John : J’ai appris qu’il allait y avoir une explosion du volcan, j’ai décidé d’allé vous chercher. Mais au fait comment va Janet ?
Jack : Carson est en train de l’ausculter.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Carson : Janet ?
Janet : Qu’est-ce qu’il c’est passé.
Sam : ( à Radek) Bon elle a un peu de retard mais elle l’a dit.
Radek : Encore une fois tu as eu raison !
Carson : Tu vas bien ?
Janet : Oui, je me rappelle de ce qu’il c’est passé maintenant.
Carson : N’essaye pas de t’en souvenir, essaye d’oublier.
Janet : Au mon dieu !! C’est moi qui t’es fais ça ??!!
Carson : C’est pas grave, il n’y a pas mort d’homme.
Janet : Je suis désolé !!
Carson : Tu n’as pas à l’être, c’est Selp qui a fait ça, pas toi !
Radek : L’E2PZ !!!!
Sam : Quoi ?
Radek : On l’a oublié !!!
Jack : Quoi ??!!
Daniel : C’est pas vrai ?
Elizabeth : Vous n’avez pas pensé à l’E2PZ ???
Rodney : Calmez vous je l’ai.
Daniel : C’est vrai ?
Rodney : Non, c’était une blague. Bien sûr que c’est vrai !
Radek : Tu es un génie !
Rodney : N’exagérons rien.
Jack : Eh ! C’est mon génie !
Rodney : Faut pas rêver !
Jack : Quoi ?
Rodney : Je n’appartiens à personne, c’est claire ?
Jack : Qu’est-ce qu’il te prend ?
Rodney : Rien.
Jack : Tu n’a rien dit depuis des heures.
Rodney : Je n’ai rien à dire.
John : Nous sommes arrivés !!
Ils descendirent tous les neufs du vaisseau.

°°°°°°°°°°°°
Quelques jours plus tard…

Jack et Sam se croisèrent dans un des couloirs d’Atlantis.

Jack : Salut Sam !
Sam : Salut Jack !
Jack: Comment tu vas?
Sam : Tout va bien.
Jack : Et avec Radek c’est du sérieux ?
Sam : Oui, autant que ça l’était entre toi et moi.
Jack : Alors en effet, c’est du sérieux !
Sam : Ouais. Et toi, avec Rodney…
Jack : Il ne me parles plus depuis que nous sommes rentrés de notre dernière mission.
Sam : Pourquoi ?
Jack : Je n’en ai aucunes idées !
Sam : Et bien va lui demander.
Jack : Il est enfermé toute la journée ou au labo ou dans sa chambre ! Il me fuit comme la peste, je sais vraiment pas ce que je lui ai fais !
Sam : Là je suis désolé mais je ne peux pas t’aider.
Micro : Le Major Carter est demandée au labo.
Jack : Je crois que tu m’as déjà aidé !
Sam : Quoi ?

Jack couru jusqu’en salle de contrôle.

Jack : Vous là ! Faite appeler le docteur Rodney McKay au bureau de Elizabeth !
X : Quoi ? Mais je ne peux pas faire ça.
Jack : C’est un ordre !!
X : Le docteur Rodney McKay est demandé au bureau du docteur Weir immédiatement !!
Jack : Merci !

Jack couru ensuite au bureau d’Elizabeth où était Elizabeth et …Rodney.

Elizabeth : Mais je n’ai jamais demandé à vous voir !
Rodney : Mais j’ai bien entendu au micro !
Jack : C’est moi qui t’ai fais venir.
McKay : Quoi ? Tu n’as pas le droit de faire ça !!
Elizabeth : Il a raison !
Jack : Il s’enferme partout, il me fuit ! Il faut que je te parle Rodney !
Rodney : Moi je n’ai pas envie de t’entendre !!
Jack : Mais pourquoi ??!!! Expliques moi !!
Rodney : Pourquoi ? Tu me demandes pourquoi ?
Jack : Oui, si je t’ai fais quelque chose j’aimerai savoir quoi !
Rodney : Et bien je vais te dire ce que tu m’as fait ! Tu ne me fais jamais confiance ! Tu me protèges comme si j’avais 4 ans, je ne suis plus un enfant et le fait que je ne soit pas militaire et que je ne soit pas entraîné comme tu l’ai ne fait pas de moi quelqu’un qui t’es inférieur !! Tu peux comprendre ça ?
Jack : Je n’ai jamais pensé que tu m’étais inférieur !
Rodney : Si !! Quand on était en mission, tu m’as dis de rester à l’écart pendant que tu t’occupais des méchants, je te sauve la vie et tu trouves encore le moyen de crier parce que j’ai risqué ma vie alors que tu avais fais pire quelques minutes plus tôt !!
Jack : Mais je fais ça parce que je t’aime !!!!
Rodney : Moi aussi je t’aime, c’est pas pour ça que je t’ai empêché d’allé droit au suicide !!
Jack : Je suis désolé !
Rodney : C’est vrai ? Et bien moi aussi, je te croyais pas comme ça ! Si tu ne me fais pas confiance, ça ne peux pas marcher !

Rodney s’en alla.

Elizabeth: Je suis désolé pour vous.
Jack : ouais, moi aussi je suis désolé.

Jack s’en alla à son tour.

Daniel arriva.
Daniel : Qu’est-ce qu’il se passe ?
Elizabeth : Rodney à rompu avec Jack, il ne lui faisait pas assez confiance.
Daniel : Comment va Jack ?
Elizabeth : Aussi mal que Rodney. J’espère que ça ne nous arrivera jamais.
Daniel : Ca n’arrivera jamais parce que je te fais entièrement confiance et puis moi, je ne ferai rien qui puisse trahir ta confiance.
Elizabeth : Si tu savais comme je t’aime.
Daniel : Je pense que j’en ai une petite idée.

Ils s’embrassèrent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargateforum.superforum.fr
McNeill
Stagiére
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Jack/Rodney   Mer 29 Mar - 9:40

La suite bientôt ( enfin j'espère)

Vive le McNeill!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargateforum.superforum.fr
McNeill
Stagiére
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: Jack/Rodney   Mer 29 Mar - 10:49

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Sam : Alors Radek, comment vas- tu ?
Radek : Aussi bien que cette nuit.
Sam : Radek…
Radek : Qu’est-ce qu’il y a , qu’est-ce qui te traquasse ?
Sam : Comment ferons nous quand je repartirai sur Terre ?
Radek : Je ne sais pas Sam, il faut qu’on en parle à Elizabeth et au général Hamond. Quoi qu’il arrive, je te promet que on restera ensembles.
Sam : Y’a intérêt !
Radek: Sinon quoi?
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Janet : T’es sûr que tu vas bien?
Carson : Oui.
Janet : Tu t’es quand même déboîté l’épaule. Je suis vraiment désolé.
Carson : Arrêtes de t’excuser, ce n’était pas de ta faute, tu as faillit mourir !!! Moi je n’ai juste que l’épaule déboîté !
Janet : Je vais te chercher des bandes.

Elle croisa Daniel dans le couloir.

Daniel : Alors, ça va Janet ?
Janet : Moi très bien mais Carson je ne crois pas. Je me sens encore coupable mais lui ne veut rien entendre, il ne cesse de crier que je n’y suis pour rien.

Daniel : Ecoutes Janet, Carson avait l’épaule déboîté et il a mit de côté sa douleur pour allé te chercher. Carson t’aime profondément, il doit sans doute avoir peur que tu repartes.
Janet : Oui, j’espère que tu as raison. Bon je te laisse, il faut que j’aille soigner la bête.
Daniel : A+

Janet : Carson, il faut que je te parle.
Carson : Je t’écoute.
Janet : Je ne partirais pas.
Carson : Quoi ?
Janet : Je ne partirais pas, je resterais ici quoi qu’il arrive.
Carson : C’est impossible et tu le sais très bien.
Janet : Sauf si je me fais passer pour morte sur Terre.
Carson : Quoi ?! Mais tu peux pas faire ça, y’a des personnes qui t’attendent sur Terre.
Janet : Je demanderais à Cassandra de venir sur Atlantis.
Carson : A qui ?
Janet : Cassandra, ma fille adoptive… enfin si tu veut bien qu’elle vienne.
Carson : Tu as une fille adoptive ?
Janet : Oui, elle a des pouvoirs mais je pense que tu l’aimeras beaucoup.
Carson : Oh mon dieu.
Janet : Quoi ? Ca te pose un problème ?
Carson : Non c’est juste que ça fait beaucoup de bonnes nouvelles en même temps !
Janet : Tu es d’accord ?
Carson : Oui, bien sûr, être avec toi et former une famille c’est ce que je souhaite le plus au monde !
Ils s’embrassèrent et leurs bouches ne pouvaient plus se séparer.

°°°
Au mess…

Janet : Sam, il faut que je te parle.
Sam : Je t’écoute.
Janet : Voilà, je veut rester ici.
Sam : Mais c’est impossible.
Janet : Sauf si je me fais passer pour morte.
Sam : Quoi ? Mais Cassandra… tu y a pensée ?
Janet : Bien sûr ! Elle viendra vivre ici, si elle est d’accord.
Sam : Je ne sais pas trop, si quelqu’un l’apprend sur Terre…
Janet : Personne ne l’apprendra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargateforum.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jack/Rodney   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jack/Rodney
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [REQUÊTE] Connecter un HD2 sur une prise jack / autoradio pour sortie son sur HP 5008 - 3008
» [RESOLU] Etui PROPORTA Union Jack
» Jack Kerouac - Sur la route et autres écrits
» JACK KIRBY
» Titanic 2 : The Surface (Jack is back)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis-SG1=débats :: Fanfics :: ATLANTIS-
Sauter vers: