Atlantis-SG1=débats

Défendez votre points de vue sur les différents couples possibles dans les deux meilleures séries au monde...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Je voulais vous revoir

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
sefe
Bleu
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Je voulais vous revoir   Mar 16 Mai - 9:27

Je voulais vous revoir
Auteur : Sefe
Personnages : John, Teyla, Mitchell, Carson, Rodney...
Genre : romance, un peu x-over avec SG-1
Situation : HS Sheppard est colonel mais y'a pas Ronon (je ne savais pas quoi en faire)
Disclaimer : les personnages et ce qui va avec ne m'appartiennent pas.

M -6
Plus que six jours, pensa-t-il en s'installant au volant de sa voiture. Six jours et ils seraient mariés. Oh! ce ne serait pas un grand mariage. Ils n'avaient plus de famille ni l'un ni l'autre. Ils avaient juste invité quelques amis et collègues.
Voilà ce qui occupait ses pensées durant le trajet qui le ramenait chez lui.
Ils habitaient une jolie petite maison dans un quartier calme de Colorado Springs. Lui se serait bien contenté d'un appartement mais elle voulait un jardin. Si ça pouvait lui faire plaisir. Et puis dans le fond, ça lui était égal, il travaillait beaucoup et passait plusieurs jours par semaine au SGC.
Il arriva enfin chez lui.
Il entra dans la maison.
_Je suis rentré, lança-t-il.
Elle apparut soudain devant lui.
_Tu es en retard, lui dit-elle faussement fâchée.
Elle s'approcha lentement de lui, passa les bras autour de son cou.
_Qu'est-ce que je pourrais bien faire pour être pardonné ? demanda-t-il en souriant.
_Commence déjà par m'embrasser, j'aviserai ensuite.
John ne se fit pas prier plus longtemps. Il l'embrassa tendrement en glissant une main dans ses longs cheveux bruns.
_Je pense que ça peut suffire pour l'instant mais vous ne perdez rien pour attendre colonel Sheppard.



Oui, le début est un peu court mais si vous voulez la suite, dites-le. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrystal de Salem
Expert relationel inter-personnages stargattiens
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 33
Localisation : *dans le coeur de Joe*
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Je voulais vous revoir   Mar 16 Mai - 9:42

Oh comment tu m'as blasée...C'est tout????????? LA SUITEUUUH!!! Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostcity.heavenforum.com
sefe
Bleu
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: Je voulais vous revoir   Mer 17 Mai - 9:27

Voilà la suite...

Elle retourna dans la cuisine puis continua :
_Alors quoi de neuf ?
_Pas grand chose.
_Ta journée s'est bien passée ?
_Très bien.
Il la rejoignit. Elle jeta un coup d'oeil dans sa direction.
_Est-ce qu'un jour tu me diras en quoi consiste ton travail ?
_Julia, on en a déjà parlé. C'est classé secret défense.
_Mais on va se marier, ça ne leur suffit pas, à tes supérieurs, pour me faire confiance ?
_Ce n'est pas une question de confiance, répondit John d'une voix apaisante.
_Je sais mais le vrai problème c'est que moi je te parle de mes journées et toi tu n'as jamais rien à me raconter. On n'a même pas ça en commun. En plus, j'ai l'impression d'être un vrai moulin à paroles... Tu ne penses pas que c'est un peu léger ? finit-elle par demander avec un peu de tristesse.
_Léger ? Qu'est-ce que tu veux dire ?
_Eh bien, tu ne pense pas que c'est un peu léger comme base pour un mariage. On ne peut même pas discuter ensemble de nos métiers comme un couple normal... En plus, on ne se connaît pas depuis si longtemps que ça.
_Ça fait tout de même 2 ans.
_Mais on ne sort ensemble que depuis 8 mois, John.
_On fait quand même plus que sortir ensemble, on va se marier...
_Justement, est-ce que ce n'est pas un peu rapide ?
_Quel est le problème au juste ? Tu ne veux plus m’épouser ? demanda John en la regardant dans les yeux.
_Si... si... bien sûr. Mais je crois que ça me fait un peu peur.
John la prit dans ses bras pour la réconforter.
_Arrête de t'inquiéter. Tout va bien se passer. Dans une semaine nous serons mariés et nous préparerons nos bagages pour notre voyage de noces.
Il lui sourit, de ce sourire auquel elle ne pouvait résister. Alors, Julia se détendit et répondit à son sourire. Il l'aimait, cette certitude effaçait tous ses doutes. Au moins pour l'instant. Elle retourna à son plan de travail, elle avait un repas à préparer.
_Tu veux de l'aide ? demanda John.
_Non, c'est gentil mais j'ai presque fini. Je peux me débrouiller toute seule.
John l'embrassa rapidement sur les lèvres et sortit de la pièce, la laissant seule. Alors elle repensa à ce qui s'était passé ces deux dernières années, depuis sa rencontre avec John.


???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma
DRH
avatar

Nombre de messages : 230
Age : 30
Localisation : A bord du Deadelus
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: Re: Je voulais vous revoir   Mer 17 Mai - 9:34

Oui, je veux la suite siteplait Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliofics.fr-bb.com/index.forum
Chrystal de Salem
Expert relationel inter-personnages stargattiens
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 33
Localisation : *dans le coeur de Joe*
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Je voulais vous revoir   Mer 17 Mai - 10:16

Moi aussi... Même si...Oh mon Joe... John et une inconnue... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostcity.heavenforum.com
sefe
Bleu
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: Je voulais vous revoir   Mer 17 Mai - 11:25

Ah oui, John avec une inconnue. Je ne peux rien dire pour l'instant, je préfère vous laisser découvrir la suite.
En plus, je suis d'humeur généreuse aujourd'hui. Je vous mets une suite supplémentaire. lol!



Elle était de garde quand était arrivé dans son service un bel homme en uniforme de colonel de l'Air Force. Contrairement à ses collègues féminines, les militaires ne la faisaient pas craquer. Mais son air un peu perdu par contre... C'était sûrement pour ça qu'elle était devenue médecin : elle ne pouvait pas résister à la détresse des gens. Il fallait qu'elle les aide. Elle alla donc à sa rencontre et lui demanda avec un sourire encourageant :
_Vous cherchez quelqu'un ?
_Euh, oui, mon père... Gregory Sheppard.
Devant son regard grave et inquiet, elle prit les choses en main.
_Venez avec moi, je vais vous emmener jusqu'à sa chambre. Je suis son médecin, Julia Emerson.
_Comment va-t-il ?
Elle lui expliqua tout avec beaucoup de délicatesse et de franchise. Son père avait un cancer et il ne lui restait que quelques mois à vivre. Arrivés devant la porte d'une chambre, elle lui dit :
_Voilà, c'est ici.
Voyant que John hésitait, elle lui demanda :
_Est-ce que ça va ?
_Oui... oui. C'est juste que la dernière fois, on ne s'est pas quitté en très bons termes. Je ne pense pas qu'il sera content de me voir.
_Si vous n'entrez pas vous n'aurez jamais l'occasion de le découvrir.
_Vous avez raison.
Alors il frappa à la porte et entra.
Comme il avait laissé la porte entrouverte, elle entendit tout ce qui se disait dans la chambre. Pourquoi avait-elle écouté leur conversation ? Elle n'en avait aucune idée. Ce n'était pas dans ses habitudes.

_Bonjour, Papa.
_Qu'est-ce que tu fais là ? Je te croyais exilé quelque part en Antarctique.
La voix du vieil homme était froide et dure. John se raidit et serra les poings en entendant ces mots. C'était surtout le ton que prenait son père qui le blessait mais il ne voulait rien laisser paraître.
_J'en suis revenu... pour te voir, répondit le militaire d'un ton neutre.
_Tu es venu pour me voir mourir. Franchement tu aurais mieux fait de rester sur ton tas de glace.
Silence puis :
_Colonel, hein ? Qu'est-ce qui a pu justifier une telle promotion ? Tu as sauvé la vie d'une colonie de manchots contre l'avis de tes supérieurs ?
Cette fois John sortit de ses gonds.
_Ça suffit maintenant, j'en ai assez. J'étais venu te voir parce que je pensais que dans ces circonstances on aurait pu essayer de nous réconcilier. Mais même maintenant tu m'envoies paître.
_Tu voudrais que je fasse quoi ? Que j'oublie ? Tu as déshonoré le nom des Sheppard. Tu n'es pas digne de l'uniforme que tu portes !
_Parce que tu penses que sauver des vies c'est déshonorant ?
_Tu as désobéi à un ordre !...
Leurs cris allaient ameuter tout l'hôpital. Julia décida d'intervenir. Elle entra dans la chambre.
_Ça suffit tous les deux ! Arrêtez de crier ! Ce n'est ni le lieu ni le moment de régler vos comptes. Vous ne pouvez pas discuter calmement ?... Je ne dis pas que vous devez oublier vos différends mais, bon sang, profitez du temps qu'il vous reste à passer ensemble.
Soudain elle réalisa ce qu'elle venait de faire. Elle s'était mêlée d'une conversation privée entre deux étrangers. Elle rougit et balbutia quelques excuses. Les deux Sheppard protestèrent de concert : elle avait raison.

A partir de ce jour, les rapports entre le père et le fils se détendirent. Ils discutèrent beaucoup. Ce n'était pas toujours calme mais, au fil du temps, ils redevinrent même proches. Julia aimait penser que c'était un peu grâce à elle s'ils s'étaient réconciliés. Pendant toute cette période, John passait son temps libre à l'hôpital. Quand son père se reposait, il se promenait dans les couloirs et il discutait avec le personnel du service, en particulier avec julia. Enfin quand elle avait le temps. Et elle trouvait toujours quelques minutes à lui accorder. Elle avait découvert qu'il était charmant et même charmeur. En plus, elle aimait beaucoup l'humour dont il faisait preuve.
Quand son père mourut, dix mois après leur fameuse dispute, Julia et John restèrent en contact. Ils devinrent même proches. Ils passaient beaucoup de temps ensemble car, à part Julia et ses nouveaux collègues, John n'avait pas beaucoup d'amis dans la région.
A cette période, aucun des deux n'avait le moral. John à cause de son père et Julia venait de rompre. Alors ils se réconfortaient mutuellement. Tout ce dont ils avaient besoin, c'était quelqu'un avec qui partager une pizza devant un match de football quand ça n'allait vraiment pas. Tiens ! Au moins une chose qu'ils avaient en commun : le football.
Il y a huit mois, alors que, justement, ils mangeaient une pizza en regardant un match, ils avaient commencé à s'embrasser avec passion.
C'est à ce moment que leur relation avait pris un tournant décisif : d'amis, ils étaient devenus amants.
Au bout de quelques temps, John, qui avait apparemment décidé de rendre la situation plus sérieuse, l'avait demandée en mariage. Elle avait accepté.

En dépit de son côté charmant et ouvert, John Sheppard est un homme qui ne se livre pas facilement. Même là, à une semaine de leur mariage, Julia ne savait pas grand-chose de lui et de son travail. Quand elle abordait le sujet, il détournait la conversation ou parlait de sécurité, d'autorisation.
Si parfois elle le taquinait avec ça, elle avait depuis longtemps compris qu'il n'en parlerait pas. Au moins, elle connaissait quelques-uns de ses collègues : Mitchell, Carter, Teal'c, Jackson et même le général Landry. C'était mieux que rien.

Par contre, elle ne connaissait absolument rien de sa mission en Antarctique. Ça s’était passé juste avant qu’elle ne le rencontre mais il n’y faisait jamais allusion alors qu‘il parlait parfois de la guerre en Afghanistan. Pourtant, participer à une guerre est plus traumatisant que travailler dans une base polaire. Julia trouvait ça paradoxal. C’est comme si rien ne s’était passé pour John entre son affectation à MacMurdo et leur rencontre à l’hôpital. Mais, en dépit de son silence, elle le connaissait assez bien pour avoir deviné que le simple fait de penser à cette période de sa vie le troublait. La seule fois où elle avait tenté d’en savoir plus, il s’était refermé, son regard s’était chargé de tristesse et il lui avait demandé de ne plus en parler. Elle avait été choquée de le voir comme ça. Elle ne lui connaissait pas cette souffrance, c’était différent de celle causée par la perte de son père mais c'était bien réel.
Elle n'avait plus jamais abordé le sujet avec lui mais elle y pensait souvent. Qu’avait-il bien pu se passer en Antarctique qui puisse encore le bouleverser à ce point ?


Ben cette suite est longue. j'éspère qu'elle vous plaira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrystal de Salem
Expert relationel inter-personnages stargattiens
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 33
Localisation : *dans le coeur de Joe*
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Je voulais vous revoir   Jeu 18 Mai - 4:20

Oui, moi j'adore mais c'est encore pas assez loooool *chiantee*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostcity.heavenforum.com
sefe
Bleu
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: Je voulais vous revoir   Jeu 18 Mai - 13:38

Alors voici la suite...


John laissa Julia dans la cuisine et sortit dans le jardin. Il avait besoin de réfléchir.
Julia était bizarre ces temps-ci. En fait, plus la date du mariage approchait plus elle semblait anxieuse. Lui, tout aussi bizarrement, se sentait étrangement calme. Bien sûr, il était heureux de se marier, mais ça ne l'inquiétait pas plus que ça. Même lorsqu'il lui avait demandé sa main, il était resté calme.
Ce n'était pas comme la première fois. La première fois qu'il avait demandé une femme en mariage. Aujourd'hui encore, quand il y pensait, il sentait une sorte de désespoir l'envahir, un sentiment de perte irréversible.

Il y a deux ans, il était encore sur Atlantis et tout allait pour le mieux. Enfin en dehors des wraiths, des geniis et de tous les dangers qui peuplaient la galaxie de Pégase.
Justement, il se rappelait très bien d'un certain jour où tout aurait pu très mal se terminer.

Un peuple, qui leur avait semblé inoffensif au premier abord, avait fini par les attaquer sans raison apparente. En sauvant la vie de John, Teyla avait été blessée par un tir ennemi. Il se souvenait très bien de la peur qu'il avait ressentie en la voyant tomber inconsciente sur le sol.
Heureusement, ce n'était pas grave. Aussitôt revenus sur Atlantis, le Dr Beckett s'était occupé de Teyla. En voyant la mine défaite de John, il lui avait de ne pas s'inquiéter.
Après le débriefing, John s'était tout de suite rendu à l'infirmerie pour voir comment allait Teyla. Il l'avait trouvée assise sur la table d'examen. Quand il vit à quel point elle était pâle, il songea qu'elle aurait pu y rester. La colère monta en lui. Il n'était pas fâché contre elle, c'était à lui-même qu'il en voulait. Pour n'avoir pas su prévoir cette attaque et pour n'avoir pas réussi à se protéger tout seul. Mais il avait eu peur pour elle et elle était là, devant lui, alors :
_Pourquoi avez-vous fait ça ? Vous auriez pu vous faire tuer.
Teyla fut étonnée par son accès de colère. Qu'est-ce qui lui prenait ? Elle lui avait tout de même sauvé la vie.
_Vous auriez préféré que je vous laisse mourir, répliqua-t-elle.
Il savait qu'elle avait eu raison de faire ça mais il ne supportait l'idée d'avoir failli la perdre.
Teyla venait de se lever et lui faisait face.
_John, il n'y avait pas d'autre solution, continua-t-elle d'une voix calme.
C'était la première fois qu'elle l'appelait par son prénom et cela déclencha quelque chose en lui. Il la prit soudain dans ses bras et la serra contre son coeur.
La surprise passée, Teyla lui rendit son étreinte et elle posa sa joue contre celle de John. Les mots qu'il lui murmurait la faisaient frissonner.
_Ne faites plus ça. Surtout si c'est pour me sauver. Je ne supporterais pas de vous perdre, Teyla... Je vous aime.
En entendant cela, Teyla se recula un peu pour le regarder, comme si elle doutait de ce qu'elle venait d'entendre. John attendait, anxieux. Il avait enfin réussi à lui avouer son amour et il se demandait si elle partageait ses sentiments. C'est alors qu'elle se rapprocha de lui et lui offrit le baiser le plus tendre qui soit.

A partir de ce moment précis, John Sheppard avait été le plus heureux des hommes.
Teyla et lui s'arrangeaient pour se retrouver seuls le plus souvent possible. Leurs séances d'entraînement étaient ponctuées de baisers passionnés et ils passaient la plupart de leurs nuits ensemble.
Ils s'efforçaient de rester discrets en public. Mais, en dépit de toutes leurs précautions, tout le monde sur Atlantis savait qu'ils s'aimaient.


???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrystal de Salem
Expert relationel inter-personnages stargattiens
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 33
Localisation : *dans le coeur de Joe*
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Je voulais vous revoir   Ven 19 Mai - 2:43

cheers cheers cheers Wai ils s'aiment!!! Mais serais tu comme moi: du genre à tuer tout le monde lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostcity.heavenforum.com
sefe
Bleu
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: Je voulais vous revoir   Ven 19 Mai - 9:23

Seule la suite le dira. lol!

Ce bonheur ne dura que quelques semaines. Il fut interrompu par l'arrivée du Dédale. Le vaisseau apportait de mauvaises nouvelles à John. Son père était mourant.
Il en parla à Elisabeth qui lui proposa de rentrer sur Terre, ce jour-là, par la porte des étoiles en même temps qu'un envoi urgent de matériel. Il pourrait y rester quelques temps. John avait accepté. C'était sa seule chance de revoir son père et d'essayer d'arranger les choses avec lui.
Mais l'idée de laisser Teyla derrière lui le glaçait. Ce n'était pourtant que temporaire. Mais, non... il voulait qu'elle vienne.

John réfléchit un certain temps à ce problème. Puis il repensa à une idée qui lui trottait dans la tête depuis quelques temps. Il voulait épouser Teyla. Il avait essayé de lui en parler, mais, à chaque fois qu'il était sur le point de le faire, la pensée qu'elle puisse refuser le stoppait net. Dans ces cas-là, il se retrouvait figé, la bouche ouverte et les yeux fixés sur elle.
Aujourd'hui, il ne pouvait plus reculer. Il devait absolument laisser au placard son air d'idiot de la cité, prendre son courage à deux mains et se lancer. C'était le seul moyen qu'il avait trouvé pour la garder près de lui. Il allait la demander en mariage. Et aussi de le suivre sur Terre.

Il la retrouva dans le gymnase où elle l'attendait. Ils avaient prévu un entraînement.
Quand elle vit son air grave, Teyla s'inquiéta :
_John, que se passe-t-il ?
_J'ai reçu de mauvaises nouvelles.
Teyla le prit par la main et l'entraîna vers la banquette.
_Raconte-moi.
Elle avait gardé sa main dans les siennes.
_Mon père est gravement malade, il va bientôt mourir. Elisabeth m'a proposé de profiter de l'envoi de matériel d'aujourd'hui pour retourner sur terre quelques temps.
Il y eut un instant de silence puis Teyla lui dit doucement :
_Tu ne m'avais jamais parlé de ton père.
_En général, je préfère ne pas y penser. La dernière fois qu'on s'est vu, ça s'est très mal passé. C'est un ancien militaire et il n'a pas du tout aimé le fait que j'aie désobéi même si c'était pour sauver des vies. Alors je ne crois pas qu'il serait ravi de me voir. Pourtant c'est la seule famille qu'il me reste.
John fit un pauvre sourire à Teyla mais ses yeux étaient brillants de larmes contenues.
_John, tu as raison d'y aller... Tu sais j'aurais aimé pouvoir dire au revoir au mien..., termina-t-elle d'une petite voix.
Voyant son émotion, John l'enlaça. Ils restèrent un long moment ainsi.

John se dit soudain que c'était le moment ou jamais de lui poser LA question.
_Teyla, il y a quelque chose que je veux te demander. En fait ça fait déjà un moment que j'y pense..
Il sentait son coeur s'emballer. Elle le dévisageait avec curiosité. L'air idiot faillit s'installer une fois de plus sur son visage mais il se reprit et débita sa phrase d'un seul trait.
_Est-ce que tu veux m'épouser et m'accompagner sur Terre ?
Teyla le regarda longuement puis elle se dégagea doucement de ses bras.
_Ecoute, John, si les circonstances avaient été différentes, j'aurais accepté parce que je t'aime. Mais... je ne peux pas te suivre sur Terre.
_Pourquoi ?
Il ne comprenait pas sa réaction. Si elle l'aimait pourquoi n'acceptait-elle pas ?
_Je ne peux pas laisser mon peuple pour aller vivre sur une planète paisible alors qu'eux sont ici, à la merci d'une attaque des wraiths.
Elle s'était levée et s'éloignait lentement de John.
_Mais... Teyla, ce ne sera que temporaire et Atlantis est là pour les protéger.
_Tu ne comprends pas. Je suis leur chef. C'est mon rôle de veiller sur eux, de partager leur sort. C'est ma famille... Je dois rester sur Atlantis pour eux, comme toi tu dois aller sur Terre pour ton père.
_Et nous ?
_Nous devrons attendre, murmura-t-elle avant de partir précipitamment.

John se sentait désespéré. Elle avait refusé et elle était partie avant qu'il ait pu faire quoi que ce soit pour la retenir. Finalement, il l'avait son air idiot, mais elle n'était plus là et c'était la porte qu'il fixait.
Soudain, il sortit de sa torpeur. Elle ne voulait pas venir. D'accord, si c'était son souhait. Il ne pouvait pas la forcer à le suivre. Mais il ne pouvait pas partir comme ça. Sans lui dire qu'il l'aimait. Sans s'excuser de lui avoir demandé de choisir entre lui et son peuple. Parce que c'était ce qu'il venait de faire. Il ne s'en rendait compte que maintenant. Quel imbécile !
Il devait absolument la retrouver et il ne lui restait que peu de temps avant son départ.

Il la chercha partout dans la cité sans la trouver. En dernier recours, il se rendit à la salle de contrôle pour pouvoir l'appeler mais, là, on lui dit qu'elle venait de partir sur le continent avec le Dr Beckett.
Le continent. Elle n'avait pourtant pas prévu d'y aller aujourd'hui. Il n'avait pas le temps de la rejoindre. Teyla le savait aussi, c'est sûrement pour ça qu'elle y était partie. Alors, John réalisa qu'elle l'avait fui. Elle ne voulait pas lui dire au revoir. Et c'était de sa faute à lui. Il avait tout gâché.
Une demi heure après ça, il avait traversé la porte des étoiles le coeur lourd et plein de remords avec l'impression de laisser une partie de lui sur Atlantis.

Une fois sur Terre, son père avait occupé la plupart de ses pensées. Il avait été affecté provisoirement au SGC. Sur Atlantis, on avait trouvé un remplaçant qui semblait plus compétent que lui et, surtout, qui avait un passé militaire impeccable. Il était donc resté sur Terre et il allait maintenant y fonder une famille. Et puis il se sentait bien au SGC. Il continuait d'explorer d'autres planètes. Après des débuts difficiles, le général Landry ainsi que les membres de SG-1 avaient appris à lui faire confiance. Sa vie était ici désormais et tout allait pour le mieux.

Une voix le tira de ses pensées :
_John, c’est prêt, tu viens manger ?
Il soupira, se leva et rejoignit Julia.


Alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrystal de Salem
Expert relationel inter-personnages stargattiens
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 33
Localisation : *dans le coeur de Joe*
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Je voulais vous revoir   Ven 19 Mai - 12:48

Naaooooooon c'est trop tristeuh.. La suiteuh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostcity.heavenforum.com
sefe
Bleu
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: Je voulais vous revoir   Ven 19 Mai - 13:41

Et ce n'est qu'un début !!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sefe
Bleu
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: Je voulais vous revoir   Ven 19 Mai - 15:48

M -5
Le lendemain, au SGC, John était en train d’écrire le rapport de sa dernière mission. Il n’y avait pas d’exploration prévue pour lui pendant cette semaine. Il soupçonnait le général d’en être responsable. Tout ça à cause de son mariage. Comme s’il avait besoin de rester inactif. Franchement, la paperasse, c’était pire que tout.
Le général pensait bien faire en lui laissant un peu de répit. Mais tout ce calme lui mettait les nerfs à vif.
Il fut brusquement tiré de ses pensées par quelqu'un qui frappait à la porte.
_Oui, entrez.
C’était Mitchell, il se contenta de passer la tête par l'entrebâillement.
_Nous avons des invités. Le général nous attend en salle de briefing.
_Partez devant, j’arrive.

John entra dans la pièce, tout le monde était déjà installé.
_Asseyez-vous, colonel, dit Landry.
John s’avançait vers la table quand il se figea. Carter qui avait vu sa réaction, lui demanda :
_Quelque chose ne va pas, colonel ?
John se reprit immédiatement :
_Si, tout va bien. Puis se tournant vers les arrivants : que faites-vous ici ?
C’est le général qui prit la parole :
_C’est justement la question que j’allais leur poser.
_Attendez, les interrompit Mitchell. Je vais sûrement avoir l’air idiot mais... vous vous connaissez ?
C’est John qui répondit :
_Voici Teyla Emmagan, chef des athosiens, le docteur Rodney McKay et le docteur Carson Beckett, ils viennent d’Atlantis.
_D’accord, j’y vois plus clair maintenant. Que faites-vous si loin de votre galaxie ?
_Nous sommes venus demander au colonel Sheppard de revenir sur Atlantis.
_Votre expédition a déjà un chef militaire, objecta le général. Et puis le colonel Sh...
Il fut interrompu par le scientifique.
_Mais ce type est un vrai désastre ! s’énerva Rodney. Ecoutez, depuis qu’il est là, nos rapports se sont dégradés avec la plupart de nos alliés...
_Dr McKay, vous devez savoir que le colonel a d’autres obligations sur Terre mais libre à vous d’essayer de le convaincre, si ça vous amuse. Après tout, vous avez le reste de la semaine pour ça. Colonel Sheppard, occupez-vous de vos amis, ordonna le général avant de sortir de la pièce avec Mitchell et Carter.
Rodney continua :
_Colonel, vous devez absolument reprendre votre place sur Atlantis.
_Je suis content de vous voir aussi, Rodney, dit John avec un sourire charmant. Ça m’avait manqué de ne plus vous entendre râler.
_Allez-y ! Continuez de vous moquer mais...
_Rodney, arrêtez, le coupa Carson. Nous en parlerons plus tard. Nous sommes tous heureux de vous revoir colonel.
John sourit.
_Venez, nous allons vous trouver un endroit pour vous loger. Ce n’est pas aussi joli qu’Atlantis mais il y a tout le confort.

Quand ses amis furent installés, John s’excusa. Il voulait être seul. Il avait vraiment besoin d’être seul.

Dans ses quartiers, il ouvrit le tiroir de son meuble de chevet et en sortit une feuille pliée. Le papier était abîmé. Il l’avait lue tant de fois, cette lettre. Il aurait tellement voulu y voir autre chose que ce que Teyla avait écrit. C’étaient les seules nouvelles qu’il avait eu d'elle en deux ans. La seule réponse aux lettres qu’il lui avait envoyé. Elle était arrivée par le Dédale juste après la mort de son père.
Il ne savait toujours pas pourquoi il l’avait conservée. La dernière fois qu’il l’avait lue, c’était juste avant de faire sa demande à Julia. Après, il l’avait chiffonnée et jetée à la poubelle avant de sortir de la pièce comme pour tracer un trait définitif sur son passé.
Une fois dans le couloir, il avait été pris de remords. Il était venu récupérer la lettre, l’avait soigneusement défroissée et rangée dans le tiroir. Elle n’en était plus sortie.

John s’assit sur son lit, déplia la feuille et relut la lettre :

John,
Je suis désolée de ne pas avoir répondu plus tôt à tes lettres mais j’ai été très occupée ces temps-ci.
Beaucoup de choses ont changé sur Atlantis depuis ton départ.
J’ai longtemps hésité avant de t’écrire.
Ce que je vais te dire n’est pas facile à avouer, surtout après ce que nous avons vécu ensemble. Je suis désolée de la peine que cela va te faire.
Je suis tombée amoureuse de quelqu’un d’autre. Un membre de l’expédition et nous allons nous marier dans trois jours.
J’espère que tu pourras un jour me pardonner de ne pas t’avoir attendu.
Teyla.


Comme toutes les fois où il avait lu cette lettre, John se demandait qui pouvait bien être cet homme. Le mari de Teyla. Il y avait longtemps réfléchi mais il ne voyait pas qui aurait pu être proche d’elle à ce point. Mais maintenant qu’elle était là, il pouvait toujours lui demander.


Quelqu’un frappa à la porte de la chambre de Teyla, c’était Beckett. Un instant elle avait espéré que ce serait John.
_Je peux entrer ?
_Oui, où est le Dr McKay ?
_Sûrement parti tenter sa chance auprès du colonel Carter.
Comme elle restait silencieuse, Carson s'inquiéta :
_Teyla, tu vas bien ?
_Ça va très bien, Carson.
_Je te connais, Teyla. Je vois bien que ça ne va pas. Tu peux m’en parler, si tu veux.
Elle inspira puis commença :
_Je ne pensais pas que ce serait aussi dur de le revoir. Il ne m’a même pas regardée. C’est comme si j’étais transparente.
_Je pense qu’il était surpris de nous voir. Tu trouveras bien un moyen de lui parler. On ne repart que dans quelques jours. Ça nous laisse du temps pour le convaincre.
_Oui, mais c’est de ma faute s’il est resté ici. Je ne suis même pas sûre qu’il voudra m’écouter.
Carson la prit dans ses bras.
_Tu y arriveras. J’en suis persuadé.
_Merci, Carson. Tu as toujours été là pour moi.
_Et je serai toujours là. Je pars à la recherche de Rodney. Repose-toi, je vais revenir.


???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma
DRH
avatar

Nombre de messages : 230
Age : 30
Localisation : A bord du Deadelus
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: Re: Je voulais vous revoir   Ven 19 Mai - 17:28

Carson serait il le fameux mari ? Très interessant tout ça, j'ai hate de lire la suite Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliofics.fr-bb.com/index.forum
Chrystal de Salem
Expert relationel inter-personnages stargattiens
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 33
Localisation : *dans le coeur de Joe*
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Je voulais vous revoir   Sam 20 Mai - 2:51

Oh mon Joe...T'étais encore plus sadique que moi avec John et Teyla toi.. la suiteuuuh j'adooooore ta fic ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostcity.heavenforum.com
sefe
Bleu
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: Je voulais vous revoir   Sam 20 Mai - 16:51

Merci pour vos coms, voilà la suite...



Dans le couloir qui le menait, du moins l’espérait-il, jusqu’au laboratoire du colonel Carter, Carson repensait à ce qui s’était passé après le départ de Sheppard.

Il avait emmené Teyla sur le continent et au moment de rentrer sur Atlantis, il l’avait trouvée en larmes. Inquiet, il lui avait demandé ce qui n’allait pas.
_Oh ! Rien Dr Beckett. Ça va aller, je vous assure.
_Ne dites pas de bêtises, Teyla. Je vois bien que ça ne va pas.
Il s’était assis à côté d’elle et avait passé un bras protecteur autour de ses épaules. Elle avait posé sa tête sur l’épaule du médecin.
_C’est à cause du départ de John, n’est-ce pas ?
_En partie. Il m’a demandé de venir avec lui et de l’épouser... et j’ai refusé. Pourtant je l’aime mais... je ne peux pas quitter mon peuple... Je m’en veux... il avait l’air si désespéré. Et maintenant, il est parti.
_Il reviendra. Son absence n'est que temporaire, avait dit Carson pour la consoler.
Elle avait pleuré longtemps. Carson l'avait gardée dans ses bras jusqu’à ce qu’elle se calme et ils étaient rentrés sur Atlantis.
La vie dans la cité avait repris son cours, sans John. Même si elle ne se plaignait pas, Carson remarquait que, souvent, Teyla n’allait pas bien. Quand c’était le cas, il trouvait toujours un moyen de l’aider à oublier ses idées noires.
Et puis...


Et puis, il entendit la voix de Rodney. Apparemment, il avait raison. McKay était avec le colonel Carter. La discussion avait l'air sérieuse.
_Nous avons encore le temps de le faire changer d’avis, disait Rodney.
_Il ne viendra pas, McKay.
_Et pourquoi ça ?
_Il va se marier samedi.
Ils se retournèrent vers Carson qui venait de s’écrier :
_Se marier !!! Mais comment ça ? Avec qui ?
_Une femme charmante qui s’appelle Julia Emerson, elle est médecin et ils s’aiment. Alors il ne viendra pas sur Atlantis.
Les deux hommes se regardèrent stupéfaits. Sheppard allait se marier.
_N’en parlez pas à Teyla, dit Carson.
_Pourquoi ? demanda Sam.
_Ça la bouleverserait et elle n’est pas encore en état de subir un choc émotionnel.
_Carson, elle finira bien par l’apprendre, objecta McKay.
_Il faut la ménager, Rodney.
_Je le sais bien, alors comment allons-nous le lui dire ?
_Me dire quoi ?
Teyla se tenait là, dans l’encadrement de la porte.
_Teyla... Je t'avais demandé de te reposer, tenta Carson.
_Me dire quoi ? insista-t-elle.
_Rien d’important. Ça peut attendre, dit Rodney.
_Je veux savoir ! Maintenant !
Les deux hommes se regardèrent.
_Le colonel Sheppard doit se marier samedi, dit Rodney.
La voyant pâlir, Carson se précipita.
_Viens t'asseoir, Teyla.
Elle le repoussa.
_Je ne suis pas en sucre, Carson. Je vais bien. Je vais juste... retourner dans ma chambre... J’ai besoin d’être seule.
_Je t'accompagne, dit Carson.
_Non ! J’arriverai à retrouver le chemin.
Le Dr Beckett n'insista pas, il savait qu'elle avait besoin de temps pour digérer cette nouvelle. Il irait la voir plus tard.
Teyla quitta la pièce.
Comme aucun des deux hommes ne semblait décidé à lui expliquer la situation, Sam demanda :
_Que se passe-t-il ? Qu'est-ce qu'elle a ?
Rodney regarda Carson comme pour demander la permission de tout révéler à Carter. Le médecin acquiesça alors McKay lui raconta brièvement :
_Il y a deux ans, Sheppard a demandé à Teyla de l’épouser et de venir sur Terre. Elle a refusé. Sheppard ne vous en a pas parlé ?
_Il ne parle jamais d'Atlantis sauf quand c'est absolument nécessaire. Et même dans ces cas-là, ça reste strictement professionnel et il ne dit rien de plus que ce qu'on lui demande. Mais après ce que vous venez de me raconter, je comprends mieux pourquoi...
_C’est dommage que Teyla ait appris la nouvelle de cette façon. Elle n’avait pas besoin de ça... continua Rodney.
_Je ne vous connaissais pas ce petit côté protecteur, McKay, plaisanta Sam avec un sourire.
_Vous savez, Teyla fait partie de la famille, se justifia le scientifique.

Quelqu'un frappa à la porte, c'était un militaire qui cherchait le docteur Beckett. Teyla était à l'infirmerie, elle avait eu un malaise.


???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma
DRH
avatar

Nombre de messages : 230
Age : 30
Localisation : A bord du Deadelus
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: Re: Je voulais vous revoir   Sam 20 Mai - 17:09

La suite s'il te plait ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliofics.fr-bb.com/index.forum
sefe
Bleu
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: Je voulais vous revoir   Dim 21 Mai - 6:01

Une suite donc...


Il allait se marier. La lettre avait été plus efficace que ce qu'elle avait espéré en l'envoyant. Il n'était pas rentré et, en plus, il avait refait sa vie. Une vie où elle n'avait pas sa place. A quoi bon lui avouer la vérité maintenant. Il ne voudrait jamais abandonner cette femme. Si elle lui disait tout, ça ne ferait qu'empirer les choses. Il ne lui pardonnerait jamais ce qu'elle avait fait. C'était fichu. Elle l'avait vraiment perdu.

Teyla avait pensé être capable d’aller seule jusqu’à sa chambre. Mais elle n’en était plus si sûre. Elle ne se sentait pas bien. La douleur était revenue. Ça faisait des mois qu'elle n'avait pas eu mal à ce point. Elle en avait des vertiges. Elle serrait les dents, s’arrêta et posa sa main sur le mur du couloir pour ne pas tomber. Sa vue se troublait. A travers un brouillard, elle vit un homme s’approcher. Elle ne se souvenait plus de son nom mais elle l’avait vu à son arrivée. Il lui parlait mais elle ne comprenait pas ce qu’il disait.

En fait, l'homme en question, c’était Cameron. Du bout du couloir, il l’avait vue tituber puis s’appuyer au mur. Inquiet, il s’était alors approché d’elle.
_Ça ne va pas ?
Elle le regardait mais ne semblait pas le voir. Quand elle s’écroula, il eut juste le temps de la rattraper dans ses bras. Il l’emmena rapidement à l’infirmerie.

Teyla sortit de l’inconscience une demi-heure plus tard.
Une infirmerie. Encore, se dit-elle. Puis elle se souvint de la douleur qu'elle avait ressentie. Avec précaution, elle remua ses membres et poussa un soupir de soulagement.
Carson et Rodney étaient là, près d'elle, ainsi que l’homme qu’elle avait croisé dans le couloir.
_Je savais bien que nous n'aurions pas dû l'emmener. Elle n'est pas encore totalement guérie...
_Carson, elle est notre principal atout pour convaincre Sheppard de revenir. En plus, vous pensez vraiment qu'elle nous aurait laissés venir ici sans elle ?
Carson remarqua soudain que Teyla les regardait.
_Teyla. Comment te sens-tu ? demanda Carson.
_Mieux... Qu'est-ce qui m'est arrivé ?
_D'après les examens rien de bien grave.
_Pourtant la douleur était bien là.
_Je le sais... Je ne peux pas te promettre que ça ne se reproduira plus. Mais tout ira bien. Le plus dur est derrière toi. Je te l'ai déjà dit.
Carson tenait sa main et lui caressait les cheveux d'un geste tendre.
_Je suis désolée. Je n’aurais pas dû venir. Je suis plus un poids qu...
_Chut... Tu n'as pas à t'excuser, Teyla. Tu as ta place dans cette mission, peut-être même plus que Rodney et moi.
Teyla sourit à Carson puis se tourna vers Mitchell.
_C’est vous qui m’avez aidée ? Je vous en remercie.
_C'était un plaisir. Mais je vous en prie, appelez-moi Cameron. C’est mon prénom.
_Eh bien ! Merci Cameron.
Ils se sourirent. Puis Cameron lui demanda :
_Voulez-vous que j’aille chercher, le colonel Sheppard ?
_Non, s’il vous plaît, ne lui dites rien. Ça ne le regarde pas, répondit Teyla.
_Comme vous voulez.
_Tu devras bien lui dire un jour, objecta le médecin.
_Peut-être, mais pas maintenant, Carson. En plus, je ne suis pas sûre que ça nous aiderait à le convaincre.
Teyla se tut un instant puis demanda :
_Je voudrais retourner dans ma chambre.
_Pour ça, tu devras patienter encore un peu...
_Carson, s'il te plaît. J'ai passé plus de temps dans une infirmerie que n'importe qui dans cette pièce. J'aimerais vraiment sortir d'ici.
_C'est entendu, acquiesça le médecin après un instant de réflexion. Mais je t'accompagne cette fois.
Cameron, qui ne comprenait pas toute la conversation, proposa :
_Ce qu'il vous faut, c'est un peu d'air frais. Que diriez-vous d'une promenade sur Terre ? Si le docteur Beckett est d'accord, naturellement.
_D'accord, mais pas avant demain, dit Carson. Aujourd'hui, elle doit se reposer.
_Alors, à demain. Merci encore, Cameron.
Teyla se leva doucement et sortit de l'infirmerie soutenue par le Dr Beckett.
_Je suis d’accord avec le colonel Mitchell. Un peu d’air frais te fera du bien.
_Je pense aussi que j’en ai besoin. En plus, j'ai vraiment envie de voir autre chose de cette planète que ces murs gris.

Au moment où, ils arrivaient près des quartiers de Teyla, ils croisèrent John.


Alors ? Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrystal de Salem
Expert relationel inter-personnages stargattiens
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 33
Localisation : *dans le coeur de Joe*
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Je voulais vous revoir   Dim 21 Mai - 6:56

C'est génial une des meilleurs fics que j'ai lue!! La suiteeeeeeuh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostcity.heavenforum.com
Emma
DRH
avatar

Nombre de messages : 230
Age : 30
Localisation : A bord du Deadelus
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: Re: Je voulais vous revoir   Dim 21 Mai - 7:22

Moi aussi je veux la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliofics.fr-bb.com/index.forum
sefe
Bleu
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: Je voulais vous revoir   Dim 21 Mai - 13:28

Merci, ça me touche. Alors je vais vous mettre la suite.


Cela n'avait duré qu'un instant, mais Carson avait cru voir quelque chose dans le regard de Sheppard. De la jalousie ? Si c'en était, cela ne pouvait signifier qu'une chose : il avait encore des sentiments pour Teyla. Ils avaient donc une chance de le ramener sur Atlantis. Du moins, Carson l'espérait, pour l'avenir de l'expédition et pour Teyla.

John s'arrêta. Il était surpris de voir Teyla accrochée au bras du Dr Beckett. Puis l'évidence s'imposa à lui : c'était Carson le mari de Teyla. C'était logique après tout. Les seuls membres de l'expédition dont Teyla était réellement proche, c'étaient lui, Ford (mais on ne savait toujours pas où il était), Rodney (qui n'avait d'yeux que pour Elisabeth) et Beckett. C'était donc ça, elle avait épousé le médecin d'Atlantis. A cette pensée, il sentit une bouffée de jalousie monter en lui ainsi qu'une furieuse envie de frapper Beckett. Il serra les poings. Il devait absolument se reprendre. Teyla et Carson ne devaient pas voir son trouble. Il inspira profondément, se composa un sourire de circonstance et demanda :
_Teyla, tu es bien installée ?
_Très bien. Merci John. Carson m’accompagne justement à ma chambre.
_Oui, elle était un peu... égarée, poursuivit le médecin, mal à l'aise.
_Je peux peut-être prendre le relais. J’aimerais te parler Teyla.
Carson la regarda pour voir si elle était d'accord. Il était un peu inquiet à l'idée de la discussion qu'elle allait avoir avec Sheppard mais il savait que c'était inévitable.
Teyla acquiesça.
_Dans ce cas, je vous laisse. Je viendrai te voir plus tard.
Tandis que Carson s’éloignait, un silence pesant s’installa.
_Je croyais que tu voulais me parler, commença Teyla.
_Je voulais te demander quelque chose, mais je viens d'avoir ma réponse.
_Nous ne nous sommes pourtant encore rien dit. Alors c'était quoi ?
_Je viens de me rendre compte que je me suis trompé en te présentant.
_Trompé ? Qu'est-ce que tu veux dire ? Je ne comprends pas.
_Je n'aurais pas dû dire Emmagan mais plutôt Beckett, apparemment.
_Quoi ?
Il poursuivit.
_Cette erreur vient probablement du fait que, dans ta lettre, tu as oublié de préciser son nom, lâcha-t-il avec amertume. Tu n'as pas été longue à me remplacer, en tout cas. A moins que tu n'aies pas voulu me suivre pour rester avec ton cher...

Il ne put finir sa phrase, Teyla venait de le frapper. Ce n'était pas une gifle, comme l'aurait fait n'importe quelle fille de la planète, mais un vrai coup de poing. Il fut un instant étourdi par le choc. Il porta la main à sa joue. Il avait pris le coup en pleine pommette. Elle ne l'avait pas raté. Il la regarda dans les yeux et y vit de la colère.
_Ne me parle plus jamais comme tu viens de le faire ! Tu n'as pas la plus petite idée de ce que j'ai vécu depuis ton départ !
_Et toi, tu sais ce que j'ai ressenti quand j'ai lu ta lettre ? Cette fameuse et courte lettre dans laquelle tu me disais que tu en aimais un autre et que tu allais l'épouser, lui cria-t-il en retour.
_Apparemment, tu t'en es bien remis puisque tu vas te marier.
_Qui... qui t'a dit ça ? bégaya-t-il.
_Peu importe, répondit-elle en haussant les épaules. Maintenant, si tu veux bien, je vais aller me reposer. A plus tard, John.

Teyla entra dans sa chambre sans lui laisser la possibilité d'ajouter quoi que ce soit et ferma la porte. Elle s'y adossa et se laissa glisser au sol, en larmes.

John allait frapper à cette porte mais sa main resta en suspens. Il aurait voulu s’excuser. En venant voir Teyla, il n’avait pas eu l’intention d’être odieux.
Mais quand il l’avait vue accrochée au bras de Beckett... Ça avait été plus fort que lui. Il avait bien mérité ce coup de poing.
Qui avait bien pu lui dire qu’il allait se marier ? Ç’aurait été à lui de le faire, pas à un étranger.
John laissa retomber son bras. Teyla ne voudrait pas lui pardonner ses paroles maintenant de toute façon. Alors, il soupira et s’éloigna.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrystal de Salem
Expert relationel inter-personnages stargattiens
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 33
Localisation : *dans le coeur de Joe*
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Je voulais vous revoir   Lun 22 Mai - 1:03

Oh non c'est trop tristeeeeeeeeeuh!!!La suiteeee!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostcity.heavenforum.com
sefe
Bleu
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: Je voulais vous revoir   Lun 22 Mai - 10:09

Une suite ? Est-ce que j'en ai une ? Ah oui. lol!

Carson entra dans la pièce. Teyla était allongée sur le lit. La croyant endormie, il allait sortir mais, elle ouvrit les yeux et l'appela :
_Carson... reste, s'il te plait.
_Je pensais que tu dormais, dit-il en prenant une chaise pour s'asseoir à son chevet.
_Je n'y arrive pas.
Il remarqua alors ses yeux rougis. Elle avait pleuré.
_Comment s'est passée ta conversation avec le colonel ?
_Mal... On s'est fait tous les reproches possibles. Il me croit mariée avec toi, dit-elle avec un sourire douloureux. On s'est mis en colère et je l'ai frappé.
Après un silence, Teyla continua :
_Carson, je suis désolée. Ça ne va pas nous aider à le convaincre.
_Tu n'as rien à te reprocher, Teyla. Nous trouverons bien un moyen. Tâche de dormir, maintenant.
D'un geste familier, il déposa un baiser plein de tendresse sur son front.

John entra dans sa maison sans bruit. Julia, qui l'attendait, arriva près de lui. Elle allait l'embrasser quand elle remarqua l'ecchymose sur sa pommette gauche.
_Qu'est-ce qui t'es arrivé ? Tu t'es battu ?
_J'aurais préféré, répondit-il d'une voix morne.
_Qu'est-ce qui ne va pas ?
_Rien. Tout va bien.
_Ne racontes pas de bêtises. Il faudrait être aveugle pour ne pas voir que quelque chose cloche.
Comme John se taisait, elle insista avec douceur :
_Tu sais bien que tu peux tout me dire.
John la regarda un long moment, puis :
_J'ai juste revu trois vieux amis.
_Ce sont eux qui t'ont frappé ? demanda-t-elle pince-sans-rire.
_On peut dire ça. Mais je l'ai bien cherché.
_Ah oui ? Explique-moi ça.
_C'est un peu compliqué.
Il hésita un long moment avant de lui avouer :
_Ils viennent d'Antarctique.
Julia aurait voulu lui poser des questions mais c'était la première fois qu'il lui parlait de ça et elle ne voulait pas le brusquer.
John continua lentement.
_On a fait équipe ensemble. On s'entendait plutôt bien. Mais mon départ a tout changé. Et puis, ils vont repartir dans quelques jours.
_Quel est le vrai problème ? Qu'ils soient venus ou leur départ ?
_Eh bien, peut-être un peu des deux. Ça remue tellement de souvenirs...
_Est-ce que tu veux les inviter à notre mariage ? demanda-t-elle avec douceur.
_Ce n'est pas la peine, ils seront déjà repartis.
_C'est dommage, j'aurais aimé les rencontrer. Tu peux peut-être leur dire de venir manger un soir. Comme ça, tu pourras discuter avec eux du bon vieux temps et moi je les rencontrerai. C'est tellement rare.
_Qu'est-ce qui est rare ?
_De faire la connaissance d'amis que tu as rencontré avant d'être posté ici, dit-elle avec un petit sourire auquel il répondit maladroitement. Alors, tu leur demanderas ?
_Oui, mais je ne te promets rien. On s'est un peu emporté aujourd'hui.
Julia entoura les cou de John de ses bras et l'embrassa.
_C'est une bonne occasion de tenter une réconciliation, conclut-elle.

Leur conversation la fit réfléchir. Des amis d'Antarctique arrivaient et John se mettait à en parler. Bien sûr, il n'avait pas dit grand-chose mais c'était un début. Elle venait d'en apprendre plus en dix minutes qu'en plusieurs mois de vie commune.
Il s'était accroché avec ses amis au point de se faire frapper. S'ils venaient d'Antarctique, elle aurait peut-être l'explication du mutisme de John quand il en était question. Julia brûlait de lui poser des questions mais elle n’osait pas, pas encore. Elle ne voulait pas le blesser. Après tout, elle aurait sûrement des réponses lors de ce dîner. S'il avait lieu.

M -4
Au SGC, John tournait en rond. Cette faveur du général était un cadeau empoisonné. S’il était parti en mission, il n’aurait pas craint de rencontrer Teyla à chaque instant dans les couloirs. Ça lui aurait occupé l’esprit, il n’aurait pas ruminé toute cette histoire. Alors que là, il était resté enfermé dans ses quartiers une partie de la matinée pour trouver un moyen de s'excuser.
Julia lui avait demandé d'inviter Rodney, Carson et Teyla.
Teyla et Julia.
Ensemble.
Dans la même pièce.
Il n’arriverait jamais à faire semblant de ne rien ressentir pour Teyla. Il avait l’impression d’être transparent en ce moment. Julia remarquait tout. Il ne voulait pas lui causer de peine. Il l’aimait. C'était différent de ce qu’il ressentait pour Teyla mais il l’aimait. Il voulait vraiment l’épouser et il ne ferait rien qui pourrait gâcher ça. Il ne pouvait pas lui expliquer ce qui s’était réellement passé entre lui et Teyla. Parler d'elle, à qui que soit, était trop dur pour lui. Alors le dire à Julia. Elle semblait avoir assez de doutes en ce moment sans en rajouter.

Ses pensées furent brusquement interrompues.
On frappait à la porte.
C’était eux. Carson, Rodney et Teyla.

Voilà, voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrystal de Salem
Expert relationel inter-personnages stargattiens
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 33
Localisation : *dans le coeur de Joe*
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Je voulais vous revoir   Lun 22 Mai - 11:20

C'est de la torture la!!!!! Tu peux pas couper comme ça....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostcity.heavenforum.com
sefe
Bleu
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: Je voulais vous revoir   Lun 22 Mai - 12:10

Mais si je peux. lol! Je suis un peu sadique sur les coupages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je voulais vous revoir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je voulais vous revoir
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Je voudrai vous revoir.
» VOUS REVOIR de Marc Levy
» Quel personnage aimeriez-vous revoir ?
» [Marc Lévy] Vous revoir
» J e voulais vous faire partager ce petit chrono vintage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis-SG1=débats :: Fanfics :: ATLANTIS-
Sauter vers: