Atlantis-SG1=débats

Défendez votre points de vue sur les différents couples possibles dans les deux meilleures séries au monde...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Chrystal de Salem
Expert relationel inter-personnages stargattiens
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 33
Localisation : *dans le coeur de Joe*
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")   Jeu 29 Juin - 5:43

Quoi c'est tout? Rah la suiteeeeeeeeeuh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostcity.heavenforum.com
fronzyne
Stagiére
avatar

Nombre de messages : 20
Localisation : Shebrooke, Québec
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")   Ven 30 Juin - 17:20

Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma
DRH
avatar

Nombre de messages : 230
Age : 30
Localisation : A bord du Deadelus
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: Re: Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")   Dim 2 Juil - 6:13

hey ! J'en veux plus ! (s'il te plait Wink)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliofics.fr-bb.com/index.forum
sefe
Bleu
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")   Jeu 6 Juil - 13:26

Voici la suite...


Ce geste anodin fut une sorte de déclic.
Leurs regards se rencontrèrent. Il y avait, dans les yeux de Cameron, quelque chose qu'elle n’avait jamais vu auparavant. Elle n’aurait pas su dire ce que c’était mais quand il déposa un petit baiser juste sous son oreille, elle cessa de se poser des questions.
Ils continuèrent à s’embrasser comme ça, par petites touches amicales.
_On devrait peut-être s’arr..., commença Cameron qui sentait qu'il allait perdre le contrôle de lui-même.
Mais la bouche de Julia qui venait de trouver la sienne l'empêcha de continuer sa phrase.
Les mains de la jeune femme tiraient sur la chemise du militaire pour la sortir de son pantalon et pouvoir ainsi toucher sa peau. Elle caressait son dos musclé tout en l‘entraînant vers sa chambre où ils purent poursuivre leur « amicale » étreinte.

Quand Julia se réveilla le lendemain, elle constata avec une sorte d’effroi que Cameron était dans son lit. Alors la soirée de la veille puis la nuit qui avait suivi lui revinrent en mémoire.
Qu'est-ce qu'elle avait fait ? Parce que c'était bien elle qui avait commencé, elle qui l'avait entraîné dans la chambre et qui l'avait... Stop ! Arrête de penser à ça, se dit-elle.
Elle se leva doucement pour ne pas le réveiller et se dirigea vers la cuisine. Elle avait besoin d‘un café fort pour se remettre les idées en place.
Tandis qu’elle le préparait, elle tournait et retournait la situation dans sa tête.

Elle avait recommencé, elle avait couché avec son meilleur ami. Une fois ne lui avait donc pas suffi. C’était déjà comme ça qu’avait commencé son histoire avec John.
Décidément, elle avait le chic pour ce genre de choses.
Quelle idiote ! Mais quelle idiote ! Elle n’avait donc pas retenu la leçon.
Elle se serait volontiers cogné la tête contre le mur s'il y avait eu la moindre chance que cela change quelque chose à ce qu'elle avait fait.
D’accord, elle aimait beaucoup Cameron mais comme un ami pas comme...

Ses pensées furent interrompues par la sensation de bras entourant sa taille et des lèvres se posèrent sur sa nuque. Elle songea un instant à profiter de ce tendre enlacement. C’était si agréable d'être dans les bras d’un homme qui vous... Non, non, non !
Julia luttait entre sa raison, qui lui disait que ce n'était pas une bonne idée, et l'envie de se laisser aller.
Cameron lui murmura :
_Tu as bien dormi ?
Avant de déposer un autre baiser.
A ce moment-là, elle se dégagea des bras du militaire et le regarda avec anxiété.
_Cameron... Je crois qu’on a fait une erreur... On n'aurait jamais dû faire ça.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrystal de Salem
Expert relationel inter-personnages stargattiens
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 33
Localisation : *dans le coeur de Joe*
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")   Ven 7 Juil - 1:25

Ah oui je confirme, vous auriez pas du faire ça!! Mitchell/Lam powaaaaaaa!!! *toujours aussi boulet* lol! La suiteeeeeeeeeuh!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostcity.heavenforum.com
sefe
Bleu
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")   Dim 9 Juil - 7:12

Sur Atlantis.

Cela faisait maintenant plusieurs mois que John était revenu sur Atlantis. Il était tellement heureux d'être dans cette galaxie qu'au début, il était même ravi d'entendre McKay houspiller Ronon. Ok, ça n'avait pas duré longtemps. Il avait rapidement fini par y mettre son grain de sel. Teyla avait souri de voir que tout était redevenu comme avant et pour John le sourire de la jeune femme était la plus belle chose du monde.

Aujourd'hui, ils étaient en mission sur une planète qui, d'après ce qu'on leur avait dit, avait reçu la visite des wraiths. Le Dr Beckett voulait inspecter les lieux au cas où il y aurait des survivants.

Cela faisait maintenant plus de deux heures qu'ils marchaient et il fallait se rendre à l'évidence, ils étaient venus pour rien.
_Je suis désolé docteur mais je crains qu'il n'y ait personne à sauver, dit John.
_Je sais colonel, mais il fallait qu'on en soit sûrs.
_Je pense qu'on peut rentrer maintenant, décida le militaire.

Beckett était peiné de n'avoir rien pu faire. Il suivit ses compagnons après un dernier regard en direction du village dévasté.

A ce moment-là, des coups de feu retentirent.
Le colonel leur ordonna de se mettre à couvert.
Carson courut comme les autres pour se mettre à l'abri derrière des rochers. Il entendait les balles qui sifflaient en passant près de lui.
Il était presque arrivé quand une douleur lui traversa la poitrine. Sous le choc, il s'effondra sur le sol. Il avait l'impression qu'on le transperçait avec une lame chauffée à blanc.
Il aurait voulu appeler à l'aide mais aucun son ne parvenait à sortir de sa bouche. Il ne se sentait pas non plus la force de bouger. De toute façon, chaque tentative de mouvement rendait la douleur plus intolérable encore.
Un immense désespoir l'envahit alors.
Il allait mourir là, sur cette planète dévastée, loin de son Écosse natale, sans avoir revu sa mère et sans avoir dit à Laura qu’il l’aimait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrystal de Salem
Expert relationel inter-personnages stargattiens
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 33
Localisation : *dans le coeur de Joe*
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")   Lun 10 Juil - 11:40

Oh non pas toi aussi.... C'est quoi cette manie que vous avez toutes de tuer les persos lol! !! Carson en plus... Ronon je dis pas... Mais Carson franchement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostcity.heavenforum.com
fronzyne
Stagiére
avatar

Nombre de messages : 20
Localisation : Shebrooke, Québec
Date d'inscription : 16/05/2006

MessageSujet: Re: Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")   Lun 10 Juil - 19:17

Laughing elle est coriace la tite dame!

Shocked Sad No pas mon paulinou!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sefe
Bleu
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")   Mar 11 Juil - 2:58

Oui, je sais qu'on a pas le droit de toucher à Carson mais bon j'ai pas pu m'en empêcher. Vous inquiétez pas, ça va s'arranger... Enfin peut-être.


Carson avait du mal à respirer, sa vision se troublait, son corps s’engourdissait.
La bonne nouvelle, c’était que, du coup, la douleur semblait moins intense. La mauvaise, c’était qu’il se sentait sombrer de plus en plus. L’inconscience fut pour lui une sorte de délivrance.

Quand John, Teyla, Rodney et Ronon furent à l’abri des rochers, ils s’aperçurent que Beckett ne les avait pas suivis.
_Où est Carson ? demanda la jeune femme avec inquiétude.
Sheppard risqua un coup d’oeil par dessus les rochers. Il vit le médecin étendu à quelques mètres seulement d’eux. Il semblait inconscient.
_Il a été blessé. Couvrez-moi, je vais le chercher, dit le militaire.
A vrai dire, il ne savait pas si Beckett était encore en vie mais peu importe. Pas question de l’abandonner.
Sans attendre de réponse de la part de ses coéquipiers, il se dirigea vers le médecin qu’il saisit à bras le corps. Il le ramena aussi vite que possible dans leur refuge temporaire sous les tirs ennemis.

Une large tache écarlate ornait la poitrine de Carson.
Rodney chercha fébrilement le pouls de son ami mais il ne semblait nullement soulagé quand il déclara :
_Il est vivant mais nous devons le ramener tout de suite.

Sans perdre un instant, Ronon souleva le blessé et il se dirigea vers la porte des étoiles en compagnie de Rodney tandis que Teyla et John couvraient leur fuite en tirant sur leurs ennemis.

McKay composa l’adresse d’Atlantis. Quand la porte fut activée, il demanda qu’une équipe médicale soit prête à les accueillir.
Une fois le bouclier baissé, ils traversèrent tous les quatre.

Ronon déposa délicatement le Dr Beckett sur le brancard puis recula pour laisser l’équipe médicale s’occuper du blessé.
Il ne comprenait pas grand chose aux paroles des médecins, il savait juste que la blessure était grave et que l’homme qui lui avait rendu sa liberté risquait de mourir.

???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrystal de Salem
Expert relationel inter-personnages stargattiens
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 33
Localisation : *dans le coeur de Joe*
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")   Mer 12 Juil - 11:07

Oh Ronon qui n'est pas boulet... La suiteuuuuuuuuuuuuuh!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostcity.heavenforum.com
sefe
Bleu
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")   Mer 12 Juil - 11:43

Sur Terre

Cameron la regarda comme s'il n'avait pas compris le sens de ses paroles.
_Qu'est-ce que tu veux dire ?
_Tu as très bien compris. Ne fais pas l'idiot.
_Mais… Pourquoi ? On s’entend bien et…
_Tu ne comprends pas… Je… Je viens de faire avec toi la même chose qu’avec John. On était amis et on a… et puis après…
Les larmes commençaient à lui monter aux yeux.
_Mais je ne suis pas Sheppard. Il n’y a aucune femme qui m’attend sur une autre planète. Je ne t’abandonnerai pas, Julia. Je te le promets.
_Ne fais pas ce genre de promesse, Cameron. On ne peut jamais savoir d’avance ce que la vie nous réserve. Tu peux très bien tomber sur une femme qui te fera oublier tout le reste. Une femme que tu aimeras vraiment et…
_Tu ne comprends pas. C’est toi cette femme dont tu parles. Je t’aime, Julia.
_Mais moi je ne t’aime pas. Enfin pas comme ça.
Elle se sentait très gênée par cette révélation. Peut-être plus encore que par ce qui c’était passé la nuit précédente.
_Je ne sais pas quoi dire Cameron.
Elle était désolée pour lui. Il éprouvait pour elle des sentiments qu’elle ne partageait pas. Elle le considérait seulement comme son meilleur ami.
Cameron semblait tellement déçu.
_Je suis désolée. Est-ce que tu penses qu’on pourra rester amis malgré tout ?

Et voilà ! Il avait encore perdu une occasion de se taire. Il avait l'air fin désormais. Est-ce qu'il avait besoin de dire ça maintenant ?
Pourtant elle s'était donnée à lui avec tant de ferveur qu'il avait cru que son amour pour elle était réciproque. Quel idiot !
Et pourtant, Julia n'était pas du genre à jouer avec les sentiments des autres. Elle était trop honnête pour ça.
S'il s'était écouté il serait parti, il aurait fui cette maison et Julia quand elle lui avait demandé s'il pouvaient rester amis. Mais si la vie lui avait appris quelque chose c'était bien qu'il y avait toujours une raison d'espérer. Et cette question lui avait rendu un peu d'espoir. Peut-être qu'aujourd'hui Julia ne l'aimait pas plus que comme un ami mais les sentiments peuvent évoluer. Il était prêt à attendre.
Tout ce dont Julia avait besoin c'était de temps pour tracer un trait définitif sur son histoire d'amour avec Sheppard.

Julia avait eu peur en le voyant réfléchir longuement avant de répondre à sa question. Elle était peut-être malvenue mais la jeune femme avait besoin de savoir. Cameron était le seul de ses amis avec lequel elle pouvait parler librement de sa vie et il avait toujours été là pour elle, même dans ses pires moments de déprime.
De plus, elle tenait beaucoup à lui. Si ce n'était pas de l'amour, c'était au moins un sentiment d'amitié très fort.

_Evidemment qu'on reste amis.
Elle ressentit un tel soulagement en entendant ces simples mots qu'elle aurait volontiers serré Cameron dans ses bras si elle n'avait craint de le blesser davantage. Elle ferma les yeux et là, les larmes qu'elle retenait depuis quelques minutes déjà coulèrent sur ses joues.

Cameron ne put résister à la pulsion qui lui commandait de la consoler, il la serra contre son coeur tout en caressant ses cheveux. Elle avait tenté de protester, de dire qu'elle allait bien, qu'il n'avait pas besoin de faire ça. Mais il lui avait répondu :
_C'est ce que font les amis.
Elle lui avait murmuré un merci.

Après cet épisode, ils avaient tenté de reprendre le cours normal de leurs vies, de faire comme si rien ne s'était passé mais ce n'était pas facile. Cameron devait, comme il se l'était promis, faire preuve de patience ce qui n'était pas facile tous les jours tant ses sentiments pour Julia étaient forts.
Quant à elle, elle n'arrivait pas à oublier leur nuit et la déclaration qui avait suivi. Savoir que Cameron l'aimait la troublait plus que ça n'aurait dû.
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma
DRH
avatar

Nombre de messages : 230
Age : 30
Localisation : A bord du Deadelus
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: Re: Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")   Jeu 13 Juil - 3:38

Ca fait longtemps que je suis pas venue : j'adore topujours autant, j'ai hate de savoir si Carson va s'en tirer et si Julia et Cameron vont finir ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliofics.fr-bb.com/index.forum
sefe
Bleu
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")   Mer 19 Juil - 2:52

Merci.

Sur Atlantis

Les membres de l’équipe semblaient figés. Ils regardaient fixement le brancard sur lequel gisait leur ami et les médecins qui s’agitaient autour. Puis ces derniers emportèrent le blessé. Elisabeth arriva et demanda :
_Que s’est-il passé ?
Elle aussi semblait terriblement inquiète.
_Nous avons été attaqués, répondit John.
_Par des wraiths ?
_Non, par des humains.
Elisabeth décida :
_Nous allons faire le débriefing maintenant.

A vrai dire, il n'y avait pas grand chose à raconter, ils ne savaient qui les avait attaqués. Peut-être des geniis.
A la fin de la réunion, Sheppard dit :
_Elisabeth, je veux repartir là-bas avec une équipe.
_Hors de question, c'est trop dangereux.
_Mais nous savons à quoi nous attendre cette fois-ci...
_Et s'ils sont embusqués de l'autre côté de la porte. Nous avons déjà un blessé, je ne veux pas risquer d'autres vies inutilement.
Même s'il savait qu'aucun argument ne réussirait à la convaincre, John voulu répliquer. Et puis, il croisa le regard plein d'angoisse de Teyla. La jeune femme aurait sûrement refusé de partir avant d'être rassurée sur le sort de Beckett et, en attendant, elle avait besoin de lui. Alors il renonça.
_Bien, vous pouvez aller vous reposer. Je vous préviendrai quand j'aurai des nouvelles du Dr Beckett, conclut Elisabeth.

En sortant de la salle de briefing, Teyla dit à John :
_Je dois aller prévenir le lieutenant Cadman.
_Bien sûr... je n'y avais même pas pensé.
Il baissa la tête. Alors Teyla passa la main sur la nuque de John et l'attira à elle pour déposer un petit baiser sur ses lèvres.
_C'est pas grave, dit-elle.
Elle voulut s'éloigner mais John attrapa sa main au passage et l'embrassa.
_Je t'aime, Teyla.
Elle lui sourit avec douceur et partit en direction des quartiers du lieutenant.

Ça n'allait pas être facile d'annoncer ça au lieutenant mais Teyla savait que c'était à elle de le faire. Après tout ce que Carson avait fait pour elle...

Cadman invita Teyla à entrer chez elle. Le visage inquiet de l'athosienne ne la rassurait pas.
_Que se passe-t-il ?
_C'est Carson...
Laura s'était sentie trembler en entendant ces simples mots. Est-ce qu'il était... ?
Puis Teyla continua.
_Il a été blessé durant la mission.
_Comment va-t-il ? demanda Cadman dans un souffle.
_On ne sait pas encore. Les médecins sont en train de l'opérer.
Le lieutenant dû s'asseoir pour encaisser le choc que lui causait cette nouvelle.
Teyla allait lui demander comment elle se sentait quand la voix de John retentit dans son oreillette.
_Teyla ? Elisabeth nous attend à l'infirmerie.
_D'accord, nous arrivons.
Puis elle dit à Cadman :
_Venez, Laura. Nous allons à l'infirmerie.
La jeune femme se leva et la suivit.

Tout le monde était réuni et écoutait anxieusement les explications du Dr Todros.
_L'intervention a été difficile. La balle était logée près du coeur. Nous avons réussi à l'extraire mais à un moment son coeur s'est arrêté. Le Dr Beckett était déjà dans le coma en arrivant, en plus, il a perdu beaucoup de sang...
_Qu'essayez-vous de nous dire ? le coupa Elisabeth.
_Je ne sais pas s'il s'en sortira. Je suis désolé mais je ne peux rien faire de plus. Il va falloir attendre. Les prochains jours seront cruciaux.
Au lieu de les soulager, les paroles du médecin ne firent que raviver leur angoisse. Carson n'était pas sauvé, loin de là.
_Est-ce que je peux le voir ? demanda Laura, d'une toute petite voix.
_Vous savez, il vient juste de sortir de la salle d'op...
_Je vous en prie, docteur, insista-t-elle.
_D'accord mais seulement quelques minutes.

Carson avait été installé à l'écart, dans une pièce calme de l'infirmerie qui faisait office de salle de réveil.
Laura s'approcha presque timidement de son lit. Son corps était relié à plusieurs machines dont elle ne connaissait pas les noms. Le silence qui régnait n’était troublé que par le bip régulier produit par l'une d'entre elles. Ce bruit aigu et entêtant signifiait qu’il vivait encore, que rien n’était perdu.
Mais il était si pâle et il paraissait si vulnérable.
Cette vision lui brisa le coeur, elle serra les poings pour ne pas craquer.
En dépit de la crainte que cette situation lui inspirait, elle prit la main de Carson et lui parla doucement. Elle ne savait pas s’il pouvait l’entendre mais elle lui disait de mots d’encouragement, des mots d’amour. Elle retenait les larmes qui lui piquaient les yeux. Elle ne devait pas céder maintenant. Pour Carson. Elle voulait lui insuffler de la force, pas lui montrer son désespoir.
Puis le médecin apparut, discrètement, et Laura déposa un baiser sur le front anormalement impassible de l’homme qu’elle aimait avant de sortir.

Tout le monde était encore là et l’attendait. Teyla s’approcha d’elle et lui demanda :
_Est-ce que ça va aller ?
Sa réponse ne fut qu’un murmure.
_Oui. Je... J’ai besoin d’être un peu seule.
Elle sortit lentement de l’infirmerie.
Quant au reste du groupe, le médecin réussit à les convaincre de partir se reposer en leur promettant de les prévenir s’il y avait du changement dans l’état de leur ami.

Non, Rodney ne pouvait pas se résoudre à aller dormir ou manger, il était trop inquiet pour Carson. Il n’avait jamais eu de meilleur ami. A part peut-être Sheppard.
Il en était là de ses pensées quand...

???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrystal de Salem
Expert relationel inter-personnages stargattiens
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 33
Localisation : *dans le coeur de Joe*
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")   Mer 19 Juil - 10:27

Noooooooooooooooooooon le coupage pourriiiiiiiiiiiiii!!! La suiteeeeeeeeeuh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostcity.heavenforum.com
sefe
Bleu
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")   Mer 19 Juil - 14:54

Bon allez, mon sadisme a des limites. Je mets la suite maintenant. lol!


... en passant devant une pièce qui servait d’entrepôt, Rodney entendit des sanglots. Poussé par la curiosité, il entra discrètement.
C’était Cadman. La jeune femme était assise contre un mur, les genoux repliés, ses bras cachaient son visage et elle pleurait.
Rodney hésita un instant sur la conduite à tenir. Cette femme avait le don de le mettre mal à l’aise, en plus, elle avait dit qu’elle voulait être seule.
Mais il ne pouvait tout de même pas la laisser comme ça.
Alors il s’approcha doucement et s’agenouilla près d’elle pour la prendre dans ses bras. Elle se laissa aller contre lui et sanglota de plus belle.
McKay tentait maladroitement de lui prodiguer des paroles de réconfort en lui tapotant le dos.
La scène dura un long moment puis Laura se calma et se dégagea de l’étreinte du scientifique en s’excusant.
_Je suis désolée, Rodney. Je n’aurais pas dû...
_Vous n’avez pas à vous excuser, Laura. Je comprends très bien à quel point ça doit être dur pour vous. Euh... je tenais à vous dire... si vous avez besoin de quelqu’un à qui parler...
Il ne réussit pas à terminer sa phrase.
_Merci, Rodney.
Ils se sourirent.

Quand John et Teyla quittèrent l’infirmerie, ce fut pour rejoindre leurs quartiers. Du coin de l’oeil, le militaire regardait la jeune femme. Il savait qu’elle était angoissée pour Beckett. Mais il savait aussi qu’elle s’efforçait de prendre sur elle afin de pouvoir veiller sur les autres, de leur insuffler un peu d'espoir.
C’était son rôle de chef.
C’était inscrit en elle au même titre que sa capacité à « sentir » la présence des wraiths.

Les larmes étaient venues plus tard, dans l’intimité de leurs quartiers et John était là pour la réconforter.
Teyla sanglotait, elle disait que Carson était son ami, qu'il avait veillé sur elle quand elle était blessée et qu'aujourd'hui, alors qu'il en avait besoin, elle ne pouvait rien faire pour lui.
Alors, John avait pris la jeune femme dans ses bras et il l'avait bercée jusqu'à ce qu'elle s'apaise.

Le lendemain, Elisabeth réunit John, Teyla, Rodney et Ronon à l’infirmerie où ils retrouvèrent le lieutenant Cadman. Le médecin leur annonça que l’état de Beckett était stationnaire mais qu’il restait critique. Avant de laisser Laura rendre visite à Carson, Elisabeth leur fit part d’une décision qu’elle venait de prendre.
_Je vais demander au SGC de nous envoyer un médecin pour remplacer le Dr Beckett jusqu’à ce qu’il puisse reprendre son poste.
Il y avait eu une légère hésitation dans sa voix quand elle avait prononcé cette phrase.
Personne n’avait contesté.

Sur Terre

Le général Landry convoqua Julia dans son bureau.
_Dr Emerson, j'ai une mission pour vous. Je préférerais pouvoir faire autrement mais c'est impossible.
_De quoi s'agit-il ?
Cette entrée en matière la rendait nerveuse.
_Eh bien, voilà. Le Dr Beckett a été blessé en mission. Atlantis a besoin d'un médecin pour le remplacer jusqu'à ce qu'il puisse reprendre ses fonctions... Croyez-moi, si j'avais trouvé quelqu'un d'autre, je ne vous l'aurais pas demandé mais vous êtes la plus qualifiée pour cette mission.
_Quand dois-je partir ? Demanda-t-elle d'un ton neutre.
Elle était devenue très forte pour cacher ses sentiments. Ça lui évitait d'avoir à répondre aux questions gênantes. Elle pouvait ainsi tout garder pour elle.
Une seule personne arrivait à la percer à jour : Cameron.

Landry l'avait regardée un instant, perplexe devant son absence de réaction, puis il avait répondu :
_Le plus tôt sera le mieux. Au fait, le colonel Mitchell vous accompagne.
_Je n'ai pas besoin de garde du corps.
_Mais lui a besoin de se familiariser avec la technologie des Anciens.
Julia était incrédule. Cameron avait encore trouvé un prétexte pour ne pas se trouver trop éloigné d'elle.
_Le Dr Jackson doit être vert de jalousie, répondit-elle avec un petit sourire.
_Je le crois aussi, même s'il le nie.

Landry était soulagé de la voir faire un peu d'humour. Il avait beaucoup hésité avant de lui demander de partir sur Atlantis parce qu'il savait qu'en dépit de ce qu'elle voulait bien montrer, elle n'était pas remise de sa rupture avec Sheppard.
Avec un peu de chance, cette mission lui permettrait de passer à autre chose. Et puis Mitchell serait là en cas de problème.

voilà...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrystal de Salem
Expert relationel inter-personnages stargattiens
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 33
Localisation : *dans le coeur de Joe*
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")   Jeu 20 Juil - 9:33

Oulala je sens que ça va être fun tout ce petit monde sur Atlantis... la suiteeeeuh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostcity.heavenforum.com
sefe
Bleu
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")   Jeu 20 Juil - 10:09

Je suis généreuse en ce moment, voici la suite. lol!


Sur Atlantis

Le lendemain, Elisabeth accueillit Julia et Cameron dans la salle d'embarquement de la cité.
_Je suis le Dr Weir. Bienvenue sur Atlantis.
Cameron prit la parole.
_Je suis le lieutenant-colonel Cameron Mitchell et voici le Dr...
_Julia !?
C'était John. Il était tellement stupéfait qu'il avait du mal à articuler une phrase entière.
_Mais... qu'est-ce que... ?
_C'est une longue histoire John mais je ne pense pas que le moment soit bien choisi pour en parler, répliqua-t-elle sèchement.
Puis elle se tourna vers Elisabeth :
_Je suis le Dr Emerson, le général Landry m'a désignée pour remplacer le Dr Beckett.
La diplomate, qui avait observé l'échange avec un mélange d'intérêt et d'incompréhension, répondit :
_Vous devez sûrement avoir envie de poser vos affaires dans vos quartiers.
_A vrai dire, Dr Weir, ce n'est pas urgent. J'aimerais autant commencer à travailler tout de suite, si ça ne vous gêne pas.
_Bien sûr que non. Venez, je vais vous conduire à l’infirmerie, proposa Elisabeth. John, je vous laisse vous occuper du colonel Mitchell.

Sans un regard pour Sheppard, Julia s’éloigna en compagnie du Dr Weir.
Toujours sous le choc, John se tourna vers Cameron.
_Qu’est-ce qu’elle fait là ?
_Elle est venue remplacer le Dr Beckett.
_Ça je le sais... mais pourquoi elle ?
_Parce que c’est un des meilleurs médecins du SGC.
_Et depuis quand est-ce qu’elle travaille au SGC ?
_C’est assez récent. Allons, remettez-vous Sheppard, on dirait que vous avez vu un fantôme.
_Je pense que ça m’aurait moins étonné que de la voir ici.
John fit un petit sourire auquel répondit Cameron avant d'avouer.
_En tout cas, je suis content de vous voir.
_Et moi aussi. Je n'imaginais pas qu'Atlantis ressemblait à ça, dit-il en regardant autour de lui avec un regard émerveillé. C'est magnifique.
_Et encore, vous ne l'avez pas encore vue de l'extérieur.
_Mais je suis sûr que vous allez me montrer ça. Comment va Teyla ?
John soupira tristement.
_Elle est très inquiète pour le Dr Beckett. Elle passe beaucoup de temps à son chevet.
_Et ? Qu'est-ce qui vous inquiète ?
_Ça la tourmente, je le comprends très bien, moi aussi je suis inquiet pour Beckett. Mais, depuis qu'il a été blessé, elle ne dort presque plus et je dois quasiment la traîner de force au mess pour qu'elle mange quelque chose. Même si elle est très forte, elle ne pourra pas tenir longtemps à ce rythme-là.
_Alors il faut espérer que votre Dr Beckett se remettra vite.
John acquiesça.
_Venez, Mitchell, je vais vous conduire à vos quartiers après on ira essayer d'extirper Teyla de l'infirmerie. Elle sera heureuse de vous voir.
Par contre, il ne savait pas du tout comment elle réagirait en voyant Julia.

Sur le chemin qui la conduisait à l'infirmerie d'Atlantis, Julia tentait de remettre ses idées en place.
En voyant John, elle avait failli perdre contenance. Elle s'était pourtant préparée à le revoir. Mais y penser était une chose, se retrouver face à lui en était une autre.
La seule solution qu'elle avait trouvée pour conserver un minimum de dignité avait été d'abréger ce premier contact.

Julia fut surprise de trouver Teyla à l'infirmerie. Mais après tout, lors de leur rencontre sur Terre, elle avait l'air d'être très proche du Dr Beckett.
Ellepensa brièvement que l'athosienne était très pâle et semblait fatiguée. Mais elle ne s'attarda pas sur cette impression.
Aussi étrange que cela puisse paraître, Julia n'avait pas pensé à Teyla quand on lui avait confié cette mission. Le fait de la croiser ne la troublait pas tant que ça.
Bizarre, c'était tout de même la femme pour laquelle John l'avait quittée.
Bien sûr, elle se voyait mal devenir amie avec elle mais elle avait gardé un bon souvenir de leur rencontre, si on en exclue les conséquences évidemment.
Près de Teyla était assise une jeune femme qui tenait la main du blessé.

Teyla vit Elisabeth entrer dans l'infirmerie accompagnée de... Mais que faisait-elle sur Atlantis ?
Laura remarqua le regard stupéfait de son amie. Elle demanda :
_Qui est-ce ?
L'athosienne ne réagissait pas alors elle insista :
_Teyla ?
Celle-ci sortit enfin de sa contemplation et regarda Cadman comme si elle venait seulement de remarquer sa présence.
_Quoi ? Vous m'avez parlé ?
_Je demandais qui est cette femme.
_C'est... le Dr Julia Emerson. C'est la femme que John devait épouser.
_C'est elle qui va remplacer Carson ?
Teyla hocha la tête.
_On dirait bien.
_Est-ce que ça va aller ? s'inquiéta Laura.
_Il n'y a pas de raison que ça n'aille pas, répondit Teyla d'un ton qui se voulait rassurant..

Mais en réalité, le fait de savoir cette femme ici lui faisait peur. Elle avait beau se répéter qu'il n'y avait rien à craindre, que la présence de Julia ne remettrait pas son couple en question, que John avait choisi de revenir vers elle et qu'il l'aimait.
Rien à faire.
Une sourde angoisse s'insinuait en elle et ça n'avait rien à voir avec l'état de Carson. C'était comme un poids supplémentaire sur ses épaules déjà bien chargées.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrystal de Salem
Expert relationel inter-personnages stargattiens
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 33
Localisation : *dans le coeur de Joe*
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")   Lun 24 Juil - 4:51

Oh c'est horrible tout ça..........La suiteuh ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostcity.heavenforum.com
sefe
Bleu
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")   Mer 26 Juil - 6:11

Ok, voici la suite.


Julia s'était aussitôt mise au travail. Ça avait eu l'effet qu'elle avait espéré, le médecin en elle avait vite pris le dessus sur la femme. Elle avait rapidement trouvé ses marques dans l'infirmerie de la cité.
Cependant, prendre la place du Dr Beckett, même temporairement, n’était pas simple. Tout le monde semblait apprécier ce médecin et ils avaient eu un peu de mal à l’accepter. Mais l’équipe médicale s’était vite rendue compte qu’elle était compétente et que ses ordres n‘étaient jamais irréfléchis.

Elle avait retrouvé dans la cité la même routine qu’au SGC. Tout était calme. Le seul cas sérieux était celui du Dr Beckett. Son état restait stable, il y avait eu peu d'amélioration depuis quatre jours que Julia était là.
Durant tout ce temps, un certain nombre de personnes étaient venues s'informer de l'état du blessé.
John, lui aussi, était souvent venu, autant pour voir Beckett que pour tenter de convaincre Teyla d’aller se reposer et manger. Mais en dépit des nombreuses suppliques du militaire, la jeune femme n’avait quitté l’infirmerie que quelques heures.
Il avait apparemment eu moins de mal avec l’autre femme, le lieutenant Cadman. Il lui suffisait de le lui ordonner et elle obéissait après avoir déposé un baiser sur le front du blessé. Mais elle revenait assez rapidement tout de même.

John était inquiet pour Teyla. A chaque fois qu’il tentait de la faire sortir de l’infirmerie, elle commençait par refuser de sa voix douce et déterminée. Mais comme il insistait, la discussion finissait toujours par des phrases acerbes du genre : tu n’as pas d’ordres à me donner en dehors du travail.
Et là, John était obligé de capituler. Il ne voulait pas se fâcher avec Teyla d’autant qu’il ne savait pas quand il pourrait tenter une réconciliation.
Dans ces moments, soit il s’asseyait à côté d’elle et ils restaient là silencieux. Elle prenait alors sa main à la recherche de réconfort et il caressait la sienne du pouce.
Soit il partait en ronchonnant intérieurement, ce qui arrivait de plus en plus souvent.
De toutes les femmes qui peuplaient cette galaxie, il avait fallu qu’il tombe sur la plus têtue. Mais bon, il n’en aurait changé pour rien au monde. C’était elle qu’il aimait et pas une autre.

Depuis, qu’ils étaient arrivés sur Atlantis, Julia n’avait quasiment pas vu Cameron. Le général avait dit qu’il était là pour se familiariser avec la technologie Ancienne. Bon d’accord, dans ce cas, il était sûrement occupé.
Mais elle ne l’avait même pas vu au mess. Elle en était venue à se demander s’il ne l’évitait pas.
C’est vrai que depuis qu’elle l’avait repoussé, rien n’était redevenu comme avant.
Même pour elle qui avait souhaité oublier cette nuit, ce n’était pas facile de faire comme si rien ne s’était passé. Il lui arrivait d’y repenser quand elle n’y prenait pas garde. Il été si tendre avec elle. Elle pouvait difficilement oublier la sensation de ses lèvres sur sa peau, de ses mains si chaudes qui caressaient son corps…
Un frisson lui parcourait alors le dos et elle devait se secouer pour chasser ces pensées si troublantes de son esprit.
Elle se réprimandait intérieurement.
Cameron était son ami, elle ne pouvait penser à lui de cette façon.
Ce n’était pas raisonnable.

John avait remarqué que Julia l'évitait. Il aurait voulu lui parler pour savoir si elle allait bien, lui demander comment elle en était arrivé à travailler au SGC. Il avait posé ces questions à Mitchell mais celui-ci avait répondu que ce n'était pas à lui de parler de ça, que Julia risquait de mal le prendre. John se dit que, décidément, son ami se souciait beaucoup de Julia.
Il la trouva un matin au mess. Elle était attablée devant un café. John vint s'asseoir face à elle.
_Qu'est-ce que tu fais là, demanda-t-elle froidement.
Ça allait être plus difficile que prévu si elle commençait à lui parler comme ça. Il ne pouvait pas abandonner à la première rebuffade, il devait absolument le faire.
_J'avais envie de te parler pour savoir comment tu vas...
_Comme tu le vois, je vais bien.
Julia évitait de le regarder, elle fixait sa tasse.
_Ecoutes Julia, je sais que tu dois m'en vouloir de t'avoir quittée...
_Je ne t'en veux pas John. C'est moi qui t'ai dit de partir.
_Alors, pourquoi est-tu aussi distante avec moi ? Je voudrais comprendre.

Julia hésita un long moment puis elle commença à tout lui raconter. Le déménagement, sa solitude, l'amitié de Cameron, son nouveau travail au SGC. Elle omit juste de lui parler de la nuit qu'elle avait passée avec Mitchell. John n'avait pas besoin de savoir ça.
Sheppard avait été loin d'imaginer à quel point Julia avait souffert de son départ.
_Je suis désolé, Julia. Si j'avais su...
_Tu n'as rien à te reprocher, John. Ce n'est la faute de personne. Tu aimes Teyla, c'est tout à fait normal que tu puisses vivre avec elle. Et moi... je me débrouille. Je vais beaucoup mieux depuis que je travaille au SGC. Avoir trouvé un travail qui me plait autant... c'était inespéré. C'est exactement ce que je recherchais.
Julia sourit à John comme si tout cela n'était qu'un lointain souvenir et que tout allait bien.
Ils restèrent un instant silencieux.
_Tu as vu Cameron récemment ? Demanda Julia l'air de rien.
Elle ne voulait pas que John puisse penser qu’elle ressentait plus que de l’amitié pour Mitchell alors elle avait hésité avant de lui poser la question. Mais, après tout, il était le chef militaire de la cité, il devait savoir ce genre de chose. Et puis Cameron était son ami et Sheppard le savait, il était tout à fait normal qu’elle s’inquiète de savoir ce qu’il faisait.
_La dernière fois que je l'ai croisé, il testait sa technique de combat Sodan sur Ronon.
_Et, alors ? C'est efficace ?
_Si tu ne l'as pas encore vu à l'infirmerie, ça doit l'être, répondit-il avec un sourire.
Cette remarque fit rire Julia.

Teyla, qui était à la recherche de John, entra à ce moment-là dans le mess.

???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sefe
Bleu
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")   Dim 27 Aoû - 14:02

Julia reçut un appel dans son oreillette.
_Dr Emerson ?
_Oui, que se passe-t-il ?
_Le Dr Beckett vient de reprendre conscience.
Julia sourit.
_J’arrive.
Puis elle s’adressa à John.
_J’ai une bonne nouvelle.
_Beckett ? devina-t-il.
Elle acquiesça.
_Je te suis, dit John en se levant.

Quand Teyla vit cette scène, Julia riant aux plaisanteries de John, elle repartit précipitamment. Ça ne faisait que renforcer son mauvais pressentiment.
John avait l'air de bien s'entendre avec Julia alors qu'avec elle...
Ces temps-ci, ils ne cessaient de se disputer pour des broutilles.
A chaque fois que John venait la voir c'était pour lui donner des ordres. Vas te reposer, tu devrais aller manger quelque chose et ainsi de suite.
Mais qu'est-ce qui lui prenait ? Elle était assez responsable pour savoir ce qu'elle avait à faire.
Carson et Laura avaient besoin d'elle, il était tout à fait normal qu'elle soit présente pour eux. John aurait dû comprendre ça. Mais non, il préférait venir la houspiller à tout bout de champs dans l'infirmerie.
Et maintenant, il passait du temps avec son ancienne fiancée.
Teyla avait l'impression que John s'éloignait d'elle.
Peut-être que les deux années qu'ils avaient vécu séparés les avait éloignés.
Peut-être qu'en dehors de l'amour physique, ils n'avaient rien à se dire et qu'ils ne pourraient jamais former un couple heureux.
Julia semblait avoir tellement plus de points communs avec John qu'elle.
Ils venaient de la même planète, ils avaient le même mode de vie, les mêmes coutumes.
Teyla se rendait compte qu'elle ne pouvait pas lutter contre ça.
S'il préférait la compagnie de Julia, qu'y pouvait-elle ? Il aurait au moins pu le lui avouer. La vérité vaut toujours mieux que les faux-semblants.
Et dire qu’elle était venue là pour lui annoncer que Carson avait repris conscience, que leur vie allait pouvoir reprendre son cours.
Teyla marchait tête baissée dans les couloirs de la cité, elle ne voulait pas que quelqu'un puisse la voir pleurer.

Dans l’infirmerie, le Dr Emerson examinait son patient. Tout semblait aller pour le mieux compte tenu de son état.
_Comment vous sentez vous, Dr Beckett ?
_Pas très bien… J’ai l’impression de m’être fait piétiner.
_Ca va s’arranger. Reposez-vous. Je ne suis pas loin en cas de problème.
Elle lui fit un sourire rassurant qu’elle adressait souvent à ses patients puis elle se tourna vers le lieutenant Cadman.
_Vous pouvez rester mais seulement quelques minutes. Vous avez tous les deux besoin de repos.
_Merci docteur, la remercia la jeune femme avant de s’approcher de Carson pour prendre la main qu’il lui tendait.

Pendant que Julia était occupée avec Beckett, John avait parlé à Cadman.
_Lieutenant, vous avez vu Teyla?
_Oui, Monsieur, elle était là quand Carson a repris conscience. Elle a dit qu’elle allait vous prévenir. Je ne l’ai pas revue depuis.
_Bien. Merci lieutenant.

John tenta de contacter Teyla par radio mais elle ne répondit pas. Étrange. D’habitude, elle gardait son oreillette sur elle.
Il la chercha partout dans la cité.
Il finit pas la retrouver dans le gymnase. Elle était assise sur la baquette et elle lui tournait quasiment le dos.
_Teyla ? Qu'est-ce que tu fais là ? J'ai essayé de t'appeler mais...
Elle tourna vers lui son visage rendu humide par les larmes.
_Tu as pleuré ? Qu'est-ce qui ne va pas ?
_Tu oses me demander ce qui ne va pas, répliqua-t-elle.
John pouvait voir la colère briller dans son regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma
DRH
avatar

Nombre de messages : 230
Age : 30
Localisation : A bord du Deadelus
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: Re: Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")   Dim 3 Sep - 17:49

Ca va barder pour son matricule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliofics.fr-bb.com/index.forum
sefe
Bleu
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")   Mer 20 Sep - 14:23

La suite le dira peut-être. lol!

Dans l’infirmerie, le lieutenant Cadman n’avait pas lâché la main du Dr Beckett. Elle lui souriait doucement. Elle avait eu tellement peur de le perdre que le soulagement qu’elle ressentait était intense.
_Comment te sens-tu ?
_C’est pas la grande forme mais ça va aller maintenant.
Il lui rendit son sourire. Il se sentait faible et le simple fait de serrer la main de Laura dans la sienne l’épuisait. S’il s’était laissé aller il se serait sûrement endormi mais il devait absolument lui parler.
La fatigue donnait à sa voix un léger tremblement.
_Je dois te dire quelque chose.
Laura s’approcha un peu plus et Carson continua.
_Quand j’ai reçu cette balle… j’ai cru que j’allais mourir… Et là, tandis que j’étais couché sur le sol de cette planète, j’ai pensé à toi... J'ai eu peur de ne plus jamais revoir ton visage... Et j'ai réalisé que je ne t'avais jamais avoué...
Il fit une légère pause, son regard était plongé dans les yeux de Laura. Il avait de plus en plus de mal à résister au sommeil qui l’envahissait. Mais il réussit tout de même à prononcer les mots qu’il rêvait de lui dire.
_Je t’aime, Laura…
La phrase ne fut que murmurée et Laura pensa un instant qu'elle l’avait imaginée. Elle ne pouvait pas lui demander de la répéter car il s’était endormi. Mais le doux sourire qui flottait sur ses lèvres ne laissait pas de place au doute.
Carson l’aimait. Le cœur de Laura s’emplit de joie. Elle déposa un baiser sur les lèvres de l'endormi et après un dernier regard, elle sortit de l’infirmerie.


_Tu oses me demander ce qui ne va pas, dit Teyla avec colère.
_Eh bien, oui, je te le demande.
John ne comprenait pas l’attitude de Teyla. Qu’est-ce qui pouvait la bouleverser de cette façon ? Beckett allait mieux, elle n’avait aucune raison de se mettre dans cet état.
_Laisse-moi tranquille,laissa-t-elle tomber. Vas retrouver Julia. Elle est tellement plus « faite pour toi » que moi. Tu aurais mieux fait de rester sur Terre.
_Mais qu’est-ce que tu racontes ? Je ne sais pas du tout de quoi tu parles, Teyla.
Il voulu s’approcher d’elle mais elle se déroba.
_Vous aviez l’air de bien vous amuser tout à l’heure au mess. Je ne l'ai pas inventé, ça.
_Au mess ? Mais…
_Ne nie pas! Je vous ai vus ensemble.
_Il n’y a rien entre Julia et moi.

La colère de Teyla était immense. Elle la sentait bouillonner en elle. Et rien de ce que John pouvait dire ou faire n’arrangeait cela. Au contraire, c’était même pire. A mesure que sa colère augmentait, elle se sentait de moins en moins lucide.
Elle sentit soudain un froid glacial s’abattre sur elle. Et tandis qu’elle repoussait John une fois de plus, sa vision de brouilla et elle eut l’impression de tomber dans un puits sans fond.

John comprenait de moins en moins ce qui arrivait. Ca ne ressemblait pas à Teyla de réagir ainsi. D’habitude, elle ne fuyait pas les problèmes. Et là,elle ne voulait même pas écouter ce qu’il avait à dire. Elle ne voulait même pas qu’il la touche.
Soudain les protestations de la jeune femme et ses gestes pour le repousser se firent moins vifs. Elle chancela et s’écroula sous le regard stupéfait de John qui la rattrapa de justesse.
Il resta un moment immobile à se demander ce qu’il devait faire puis il la cala dans ses bras et se dirigea aussi rapidement que possible vers l’infirmerie.


Cameron voulait parler à Julia. Il se dirigeait vers l’infirmerie, il était sûr de la trouver là. Encore fallait-il la trouver cette infirmerie. Pas facile de s’orienter dans fichue cité.
Depuis qu’il était là, il s’ennuyait ferme. Il avait bien fait quelques entraînements avec ce type pas très bavard, Ronon. Mais il ne se passait pas grand-chose. A croire que tout le monde attendait figé que le Dr Beckett se réveille. Il aurait donné n’importe quoi pour passer la porte et partir en mission avec une équipe.
Et pourtant, c’est lui qui avait demandé à suivre Julia dans la galaxie de Pégase. Le général avait commencé par refuser mais Cameron avait argumenté que c’était pour lui une bonne occasion d’améliorer sa connaissance de la technologie des Anciens. Et il avait eu gain de cause.
En réalité, Cameron savait que revoir John n’allait pas être facile pour Julia, il voulait être là pour l’aider si ça
se passait mal.
Oui, juste pour l’aider. Il avait bien compris que profiter du désespoir de la jeune femme n’était pas une solution. Sa réaction après leur nuit en était la preuve.
Leur nuit.
Une drôle de façon d’y penser quand on savait comment elle s’était terminée.
Pourtant, Cameron n’arrivait pas à l’oublier. Il avait essayé. Mais il était amoureux de Julia et il était de plus en plus difficile pour lui de faire comme s’il ne ressentait pour elle que de l’amitié.
C’est pour ça que depuis qu’ils étaient sur Atlantis, il n’avait pas réellement cherché à la voir. Il ne voulait pas avoir l’air de la harceler avec ses sentiments et la braquer contre lui.
En fait la tâche avait été facilitée par le fait que Julia passait son temps à l’infirmerie.
Cameron avait beaucoup réfléchit à ce qu’il allait lui dire mais il n’avait pas trouvé de solution. Alors, il avait décidé qu’il improviserait sur place.
Il entra dans l’infirmerie, salua les personnes présentes et il aperçut Julia. Elle était assise derrière bureau. Il s’approcha d’elle, elle releva la tête et lui fit un sourire. Plutôt crispé, le sourire.
_Cameron ? Je suis contente de te voir.
_Oui,moi aussi. Comment tu vas ?
_Assez bien.
Géniale comme conversation,songea-t-il.
_Je dois te parler, Julia.
_Me parler de quoi ?
Cameron allait répondre quand une voix angoissée retentit dans l’infirmerie.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrystal de Salem
Expert relationel inter-personnages stargattiens
avatar

Nombre de messages : 157
Age : 33
Localisation : *dans le coeur de Joe*
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: Re: Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")   Sam 23 Sep - 6:30

J'adoooooooooooooooore tes fics
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lostcity.heavenforum.com
sefe
Bleu
avatar

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 14/05/2006

MessageSujet: Re: Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")   Jeu 5 Oct - 15:08

Merci. flower

John, portant une Teyla inconsciente, entra dans l'infirmerie en disant :
_Aidez-moi !
Il la déposa avec douceur sur un lit inoccupé. Julia se précipita vers eux.
_Que s'est-il passé ?
John expliqua d'une voix angoissée :
_Je l'ai trouvée dans le gymnase, elle était en colère. Elle m'a reproché des trucs absurdes et puis elle a perdu connaissance. Je... je ne sais pas ce qu...
Julia commença à examiner Teyla.
_Qu'est-ce qu'elle a ? demanda Sheppard.
_Laisse-moi travailler, John. Cameron, tu peux l'emmener que je puisse finir tranquillement ?
Il acquiesça et mit une main sur le bras de son ami pour l'entraîner à l'extérieur de l'infirmerie.
_Venez, John. Ça va aller, Julia viendra nous voir quand elle aura terminé.
John voulut protester mais finalement, il se laissa faire. Il quitta la pièce le regard toujours rivé sur Teyla.

Dans le couloir, John était agité, il faisait les cent pas. Cameron en eut rapidement assez de le voir s'inquiéter comme ça. Il voulut savoir ce qui s'était réellement passé.
_Sheppard, arrêtez un moment. Je me fatigue rien qu'en vous regardant.
John s'immobilisa un instant pour fixer Mitchell puis il s'adossa au mur.
_Racontez-moi ce qui s'est passé.
_J'ai déjà tout raconté.
_Peut-être mais je n'ai absolument rien compris.
John soupira puis expliqua :
_J'étais en train de discuter avec Julia au mess quand on a appris que Beckett avait repris conscience. On est allé ensemble à l'infirmerie. Quand j'ai vu que Teyla n'y était pas je suis parti à sa recherche. Je l'ai trouvée dans le gymnase. Elle pleurait alors je lui ai demandé ce qui n'allait pas. Elle s'est mise en colère aussitôt en me disant que je serais mieux avec Julia.
Il leva les bras en signe d'impuissance.
_Elle n'a pas voulu écouter ce que j'avais à lui dire. Et puis elle a perdu connaissance.
_Est-ce qu'elle avait raison de penser ça ?
_Bien sûr que non. Je discutais juste avec Julia pour avoir des nouvelles, savoir si elle va bien... Je n’ai pas l’intention de tromper Teyla avec qui que ce soit. Je l’aime trop pour ça. C’est vrai qu'à une époque, je courais après toutes les filles de la galaxie. Je veux bien le reconnaître. Mais il y a longtemps que j'ai arrêté ce genre d'idiotie. Il n'y a que Teyla pour moi. Il n'y a jamais eu qu'elle... Je ne sais pas comment on a pu en arriver là.
John ne voyait pas de solution pour sortir de cette situation. Si Teyla ne voulait pas l’écouter, comment pourrait-il lui dire qu’elle se trompait, qu’il n’aimait qu’elle.
_C’est de ma faute si elle va mal. J’aurais dû l’obliger à se reposer, se reprocha Sheppard.
_Mais non, voyons. Vous avez fait tout ce que vous avez pu. Je ne la connais pas beaucoup mais j'ai remarqué qu'elle n’est pas le genre de femme qu’on peut contraindre à faire ce qu’elle ne veut pas.

A ce moment-là, Julia sortit de l'infirmerie et s'avança vers les deux militaires. John se redressa.
_Comment va Teyla ?
_Elle a repris conscience mais elle a besoin de repos. Sa tension est un peu basse. Son évanouissement est sûrement dû à la fatigue et au stress. Mais j'attends toujours ses analyses sanguines.
_Est-ce que je peux aller la voir ?
_Je ne pense pas que ce soit le bon moment. Elle a vraiment besoin de se reposer.
_Elle ne veut pas me voir, c'est ça ?
_Je suis désolée, John... Ça ira peut-être mieux quand elle se sera reposée. Tu pourrais revenir dans une heure ou deux...
_Non, je ne pourrai pas. Nous partons en mission. Tu diras à Teyla que...
_Quoi ?
_Non, rien. Laisse tomber.
John s'éloigna la tête basse. Au moins, la mission lui donnerait l'occasion de ne pas penser à tout ça.

Julia, inquiète, dit à Cameron :
_Ce n'est peut-être pas une bonne idée qu'il parte en mission maintenant.
_Ne t'en fais pas pour lui. Cette mission ne devrait pas être dangereuse. Et puis, si ça peut te rassurer, j'y vais aussi, dit-il en souriant.

Ça ne la rassurait pas du tout, au contraire. Si elle avait appris quelque chose en travaillant au SGC, c'est bien que même les missions de routine pouvaient être dangereuses. Alors savoir Cameron quelque part dans cette galaxie qui lui était inconnue lui inspirait plus que de l'inquiétude.

Se méprenant sur son silence, Cameron pensa que, décidément, Julia se faisait beaucoup de souci pour John. Avant d'aller plus loin dans ces déprimantes constatations, il décida de partir.
_Je dois y aller, on m'attend. A plus tard.
Julia le retint.
_Cameron ?
Il se retourna, surpris.
_Sois prudent.
Il se regardèrent intensément pendant de longues secondes puis Cameron acquiesça et s'éloigna.
Elle le regarda partir puis quand il eut disparu au bout du couloir, elle entra dans l'infirmerie.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juste un ami ? (suite de "Je voulais vous revoir")
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Affiche Astérix mac do 2010 "venez comme vous etes"
» "Femmes je vous aime" le 15 janvier 2012
» "J'peux vous aider ?"
» "A Heart for Milton" une suite écrite par Trudy Brasure
» Alertez des MAJ mettant nos GPS en "accord avec la loi" !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantis-SG1=débats :: Fanfics :: ATLANTIS-
Sauter vers: